Imaginaire

Alex Ferder

Imaginaire Alex Ferder Pas de paix sans guerre

Pas de paix sans guerre

De mon point de vue, il n’y a que deux choses importantes dans la vie. La première, la magie. Pas de chance, c’est interdit pour les femmes. Il se trouve que je suis une femme. Et que je pratique la magie assassine. C’est déjà mal barré. La deuxième, la liberté. Pas de bol non plus, les femmes sont parquées dans des circonscriptions par âge. Officiellement, pour nous protéger des gros vilains qui habitent les cités avoisinantes et qui risqueraient de nous enlever ou de nous faire subir, je cite, "d’autres activités déplaisantes" dont nous tairons ici les noms. Ouais, la bonne excuse. Si je veux être franche, j’ai comme l’impression qu’on nous ment. Qu'on nous exploite. Qu’on nous roule dans la farine. Qu’on se fout un peu de notre gueule. Alors quand je croise le chemin d’un type qui semble avoir autant de secrets que moi, je me dis qu’il y a peut-être une troisième chose importante dans la vie : la justice. A deux, nous serions plus forts, selon le principe de « tout seul on avance plus vite, mais ensemble on va plus loin ». A condition de se supporter. Ça non plus, c’est pas gagné.

16

Il manque 11 likes ou 11 partages pour débloquer le chapitre suivant.