ThrillerSand CanavaggiaLa soupe de Pierre.

La soupe de Pierre.

C’est l’histoire d’une mère qui a voulu partager avec vous une page de sa vie. Cette mère, c’est moi et je dédie cette réécriture à mon fils Morgan. Il est dit depuis les temps les plus anciens, qu’un auteur ne transmet une émotion que s’il l’a un jour vécu. Parfois, on transpose, mais sur le fond, c’est toujours notre cœur que l’on dépose. Ce conte qui fut au départ une légende culinaire portugaise de la région d’Almeirim, je l’ai conté à mon fils avant ses six ans, puis je lui ai souvent rappelé au fil de la vie et des expériences qu’elle nous offrait. Elle est pour moi la plus belle leçon que l’on a d’apprendre à son enfant les choses de la vie. Elle dépasse et englobe de loin tous les contes existants. Je ne voulais pas la raconter, car elle est dans le plus profond de ma fibre intérieure ce lien secret avec mon enfant. C’est un trésor qui rappelle combien la différence des êtres peut en un jour sur leur décision, changer la face d’un monde entier, d’un univers, d’une galaxie que l’on apprendrait à aimer pour ce qu’elle est de différences et en cela de beauté, si en nous le simple sentiment de respect pouvait en chacun demeurer. Si l’on a fait de nous ces êtres vivants aux différentes formes, aux différents caractères et parcours d’existence, aux multiples couleurs d’épidermes et qualités, ce n’est pas pour nous détruire ; c’est pour nous démontrer que cette diversité est complémentaire, indispensable et la source d’un équilibre si fragile que bien des « hommes » ont tenté de rompre. Pour cet enfant, grand qui est toute ma vie, pour celui que j’ai perdu et pas oublié, pour ces milliers de contes que j’ai conté chaque soir jusqu’à en inventer sur la source de trois idées, que de sa petite tête et son air mutin, mon fils me donnait. Afin de rendre hommage à toutes les mères de ce monde, et ces enfants qui créeront celui de demain, je partage ce conte avec émotion et les larmes aux yeux. ***** La soupe de pierre - https://dubleudansmesnuages.com/?p=11078 – À vous, je remets le lien pour qu’à vos enfants vous puissiez la conter, si par hasard la mienne en vous, n’aurait rien éveillé. (La recette y est même au cas où, il faudrait aller jusque-là pour l’expliquer).

Note moyenne de la story