cedemro Neige éternelle New Romance 8-Triple contrat

8-Triple contrat

Tu as aimé ce chapitre ?

null commentaire

kiriaparker

-

Il y a 2 jours

Une bonne transition que tu nous installes là et qui va certainement permettre par la suite une retrouvaille entre Adrian et Maeva mais dans un contexte différent du centre commercial ou encore l’orphelinat… en tout cas j’aime beaucoup cette histoire qui sort bien de l’ordinaire !

cedemro

-

Il y a 2 jours

Merci!

kiriaparker

-

Il y a 2 jours

En soit, de mémoire, tu l’as déjà dit lorsqu’il la revoit au centre commercial donc ce n’est pas forcément utile de le répéter une nouvelle fois.

Amélie Mrn

-

Il y a 3 jours

Un chapitre calme, qui met en place la prochaine action. On comprend les interrogations d'Adrian, pour qui ce n'est pas habituel de louper sa cible. Encore faut-il qu'il sache qu'il ne l'a pas loupé x) Plus sérieusement, je me demande comment la romance vi s'imiscer entre les deux personnages principaux. Pour l'instant, ils se jaugent de loin sans vraiment entrer en contact, alors je suis impatiente

cedemro

-

Il y a 3 jours

Ne t'en fait pas, cela viendra assez vite malgré les apparences !

Line Manoury

-

Il y a 8 jours

Un chapitre de transition presque trop calme, du genre calme avant la tempête j'ai l'impression ! Une chose qui m'a interpellée : un signe distinctif de ce genre de groupe clandestin, ça ne devrait pas être un peu plus discret ? Le poignet c'est très visible, je trouve (la preuve xD).Est-ce qu'un endroit plus caché (imaginons, l'épaule) mais qui aurait été dévoilé par mégarde face à Maeva ne rendrait pas le tout plus réaliste ?

cedemro

-

Il y a 7 jours

Effectivement, je me suis rendu compte un peu tard de mon erreur. J'ai déjà une idée: une encre spéciale seulement visible avec une lumière particulière, mais que Maeva peut percevoir...

Line Manoury

-

Il y a 8 jours

tattoo ?

Line Manoury

-

Il y a 8 jours

je dirais plutôt "habitué à"

Lloyd

-

Il y a 11 jours

Voilà. Je l'avais dit. C'est toujours pareil, ils se font avoir à cause de leur signe distinctif ! Mais bon sans ça pas d'histoire...