Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieÀ ma Martha.

À ma Martha.

Tu as aimé ce chapitre ?

14 commentaires

Crispiejolie

-

Il y a un mois

Tu sais comment me retourner comme une crêpe, moi je pleure sur la lettre de Martha, plusieurs sentiments en moi se mêlent du désespoir pour le courage de cet homme qui repart au combat et ces femmes et ces hommes qu'ils avaient replacés dans des postes non loin de chez lui qui restent an arrière quand lui retourne au front, OUINNNN OUINNN je suis pas une pleurnicheuse mais ça doit être ma soirée de mélancolie.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Il faut reconnaître que cette histoire n'est pas des plus marrantes, c'est le moins que l'on puisse dire. Pour me changer les idées il faudra penser à écrire quelque chose de plus guai.

HaliBerrah

-

Il y a un mois

Me voilà à l'heure du soir espoir, juste avant la lettre vers Martha il rejoint le lieutenant-colonel Dufieux, non mais tu es sérieux ? C'est le choc climatique, sérieux avec l'élaboration de plans, régiments confiés et une lettre perdue d'amour vers sa femme c'est encore les belles facettes de ton écrit mais moi je suis encore chahutée dans mon petit coeur, c'est que j'ai peur pour mon copain Raoul Mouwa😅😂😆😛

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Je te comprend, la fin n'est pas loin, tu vas connaitre le dénouement, cette histoire est pleine de rebondissements.

LéonieBrante

-

Il y a un mois

Toujours très poignant ses lettres comme des messages dans un désespoir, mais après tout c'est un peu le cas. Ce jour de repos je te lis et ces chapitres sont très chamboulants.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Oui, c'est un homme torturé entre son amour et son devoir, un concept qui aujourd'hui semble incompréhensif dans la société das laquelle on vit. Mais à cette époque, le concept de patrie avait une signification.

Perrine

-

Il y a un mois

Les sentiments souvenirs et la bagarre est là je la sens.😱😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Oui ça va te plaire, enfin c'est un peu dur tout de même. 😁

Valantine.B

-

Il y a 2 mois

Te voilà avec moi dans une pause qui pour une fois est plus tranquille. Il rentre petit à petit dans le feu de l'action et cette lettre déchirante vers Martha, où il se voit coupable de tout, tout en restant lui un homme qui a le manque de son épouse et dont il aurait aimé sentir la douceur à son dépat.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Bonjour Valantine, oui, tu as raison, partir au combat et savoir que l'on a peu de chance de s'en sortir indemne,est éprouvant pour l'esprit, on a besoin de dire ses adieux puisqu'il faut partir. Raoul comprend le comportement de son épouse, elle a été odieuse car elle avait peur de le perdre et tentait tout pour le retenir. Elle était en colère, ça fais ça quand on a peur de perdre les siens.