Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieÀ la lisière de la forêt.

À la lisière de la forêt.

Tu as aimé ce chapitre ?

9 commentaires

Celine Edenkiss

-

Il y a 2 mois

magnifique phrase !

Valantine.B

-

Il y a 2 mois

la discussion avec ses anciens voisins de chambrée je la trouve très touchante m^me si virile et forte, c'est poignant et Eva en larmes dans les bois lui explique ce que je ressentais, quand elle pense voir la paix tout s'écroule car cet homme finalement, elle a tombé ses barrières et lui a fait confiance mais elle n'est pas seule, alors elle finira par comprendre.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Vous disiez.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Vous disait, me suis trompé, c'est le soir pouf!!

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Tête d'enterrement.

FéeVerte

-

Il y a 2 mois

Ca y est je pleure, mais que c'est dur, je me sens comme Eva, voir partir et ne pas avoir les moyens de retenir.😫😪😓

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

On ne peut pas retenir le destin, c'est comme le temps.

Sand Canavaggia

-

Il y a 2 mois

Tu resserres les filets sur la décision du commandant et la colère peinée d'Eva n'est que justifiée par la peur de perdre un homme qui a tant fait pour elle et dont elle mesure l'importance et la qualité de cet homme...c'est triste lourd que le peuvent être de tels moments de vie.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Il y a des conséquences de ses propres actes dans la vie auxquelles il faut y répondre, c'est notre conscience qui nous l'ordonne, et puis il y a le devoir au dessus de toutes considérations, en tous les cas pour un homme de cette trempe.