Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieUn torrent de brûlure.

Un torrent de brûlure.

Tu as aimé ce chapitre ?

23 commentaires

chocotean

-

Il y a 2 mois

Pfff, grrr et bon, je dois lâcher mon écran, revenir dans mon temps, et aller affronter les embouteillages sur l'autoroute. J'étais en plein dedans, dans ton roman et à travers tes dernières lignes s'est dessinée dans mon esprit l'image de ces soldats qui ont leur photos sur des stèles oubliées dans un cimetière que je traversais souvent lorsque j'étais jeune, pour raccourcir mon chemin. Ils venaient eux aussi de Verdun. Et à travers tes mots, c'est un peu leur histoire qui vient heurter mon quotidien. Merci de partager avec nous cela, Jmng, je me suis toujours dit que ces garçons avaient fait bien du chemin pour aller mourir si loin, mais aujourd'hui, ces photos délavées par les années retrouvent un peu de lumière grâce à ta belle histoire. J'espère que les hommes auront enfin compris que la guerre est une énorme boucherie et qu'ils ne recommenceront jamais... Mais rien n'est moins certain que cela. Belle journée messire l'écrivain (ps : j'ai lu jusqu'au 50 au lieu du 45!!!)

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Tu es une guerrière, c'est étrange que tu aies croisé ces photos un jour et que tu lises mon texte aujourd'hui, pas dans le fond mais dans la forme, je veux dire que tu t'en souviens et que tu fais un parallèle.Oui esperons que nous ne croisions plus jamais ces choses là.

FéeVerte

-

Il y a 2 mois

Il rentre, j'ai mal pour lui mais ils ont dû mal le soigner ces médecins de l'hôpital militaire ! Je vais adresser une plaint spacio-temporelle pour qu'elle parte en arrière régler le compte de ces incompétents si il lui arrive quelque chose au commandant😖😡🤬Il parle avec le capitaine, tu allèges cette douleur présente mais enfin ce qu'ils se disent c'est l'annonce d'autres maux.😑🙄😏

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Ils font partie du même monde, en cela, ils se comprennent à chacun de leurs mots, de leur regard, de leur silence, car ils ont vécus la même expérience. D'Emery ne tiens pas vraiment à rester seul, il rechigne de laisser partir ce capitaine comme cela. Il pense que s'il le retient encore, il reculera inéluctable, mais c'est un mirage de ressentit comme lorsque l'on se raconte des histoires pour se mentir ou se rassurer.

Valantine.B

-

Il y a 2 mois

Toujours un grand homme il souhaite rentrer seul et laisser les deux sœurs danser, je vois tout briller avec la musique, un rêve. Mais il a une discussion et le capitaine le ramène, je retrouve la charmante Eglantine, un temps de calme dans un espèce de boudoir avec un verre de brandy et un cigare, c'est presque doux malgré les mots dit sur ce qui l'attend sur le front. et fidèle à toi-même la douceur revient avec ces mots sur l'épouse et enfants du capitaine. Ce que je viens de lire c'est comme un film que je regarderais. J'aime toujours autant. Quel bon début de soirée grâce à toi, merci.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Merci Valantine de m'écrire ces mots si gentils, mais la suite va te surprendre, j'y ai mis quelques modifications par rapport au texte d'origine, c'est dans trois chapitres, mais tu comprendras lorsque tu y arriveras. bonne soirée à toi.

Perrine

-

Il y a 3 mois

Un petit coucou rapide, mille excuses, j'ai lu tes chapitres édités ce matin et là je viens pour un petit mot et te dire que je suis toujours là, quand je lis les commentaires que tu laisses je suis presque jalouse mais c'est de ma faute je n'écris que trop rarement mais que dire après les autres je me sens petite et fatiguée par ma vie, alors te dire que dans le bal j'ai imaginé les belles robes et je m'y voyais dedans que j'entendais Eugène Onegin dans l'oreille et qu'Eglantine m'émerveille de sa bonté. C'est vraiment peu parce que je vois beaucoup d'autres choses comme les gestes de chacun, ce moment sensible ou le commandant raconte ce qu'il vit encore dans ses rêves et sa chair à peine soulagée par la morphine. Tu troubles encore le film intérieur que je me fais dans chacune de mes lectures. A bientôt alors.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Ma chère Perrine, ne soit pas jalouse, tu comptes parmi mes meilleures, mes plus fidèles et ferventes lectrices, toujours très proche de mes écris, tu sais ce que je penses , je te l'ai écris, tu es une personne très intéressante, curieuse de tout et intelligente, c'est un beau cadeau de la nature. Tu écris à chaque fois, et puis tu as ta vie aussi, qui n'est pas facile d’après ce que je ressent. Tu as été l'une des rares à aller me lire sur Wattpad, j'attends toujours tes commentaires, je pense que sans doute tu dois être un peu fatiguée, ne t'inquiète pas , ça va passer, ça passe toujours, il faut une bonne douche, boire quelque chose de chaud et te mettre un bon film pour te changer les idées, qu'importe si tu l'a déjà vue, l'essentiel c'est qu'il t'aide à te changer les idées.J'écrivais à Sarah Relousse que pour bien te plonger dans l'histoire, enfin notamment dans ce dernier chapitre du bal, écoute sur "Youtube" la marche militaire de Franz Schubert, c'est la musique qui passe à leur arrivée lorsqu'ils se croisent avec les officiers.Bon, je vais terminer de répondre aux autres commentaires, et devine quoi? Me boire du tilleul chaud avec du miel, j'aime l'odeur du tilleul, c'est la seule tisane avec la menthe que j’apprécie. Bon, il n'y a pas que les vieux qui boivent de la tisane. J’espère avoir tirer un petit rictus de sourire? A bientôt?

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

préoccupait

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

Tu veux que je te dise, j'aime cette violence sous-jacente dans les mots, ce verbe est une forme de guerre, ces échanges que tu fais j'adore c'est une forme de gymnastique super souple que tu maîtrise et c'est le super de mes lectures ces échanges fins et subtil qui en disent plus que les mots employés. T'as pas compris ? 😁 C'est pas grave moi, je me comprends😂🤣 Alors le bal c'était beau mais l'échange avec les jeunes officiers qui vont partir à l'abattoir et qu'il a fait mine de leur assouplir la vision, la discussion d'après n'est pas tendre et tu nous l'as placé bien gentiment dans les robes qui virevoltent, alors là 😁😂Et après le retour à la maison et ce gars qui discute avec lui c'est pas meilleur même si plus chaleureux pour finir sur le brandy et le cubain. Moi j'aime d'Emery, ne lui dis pas surtout😁😅Bon ce soir pour faire ans la tendre et me détendre je me mets au lit bien chaud et Inception pour continuer dans une belle histoire mais comme j'espère un jour un de tes livres ce film je l'ai vu par dizaine alors qui sait un jour je tournerais tes pages après autant de lecture, je suis gaga j'aime relire, revoir sans jamais me lasser quand j'aime, pour te dire j'ai relu Elisabeth la semaine dernière, elle est out Béré...NOOONNNNNNN Hali pardon😁😂😅🤣😁😂😅🤣😁😂😅🤣A bientôt sur tes prochains, les vacances sont à moi la glandouille avec😝😜🤣😋