Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieJ'irai les voir, mon amour.

J'irai les voir, mon amour.

Tu as aimé ce chapitre ?

24 commentaires

Sand Canavaggia

-

Il y a 3 mois

"Monsieur le commandant, je t'aime" après leur échange que c'est amoureux cette phrase, je sens la chaleur de l'amour de Martha et ça me touche, c'est le reflet d'un couple en symbiose, qui se chine comme un jeu, une preuve qu'ils sont bien là à un instant T. Ce n'est pas de moi, je suis en retard de lecture mais je me rattrape avec cet éternel plaisir que tu me donnes et des moments comme cela qui sont le reflet de la guerre de la vie quand on est deux mains dans la main face à elle. Et tu finis avec cet homme en plein désarroi...une fois de plus dans un même texte tu fais rentrer en opposition deux sentiments. Belle prouesse. Je continue ma lecture.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui c'est la nature de cet homme, cette propension d'être toujours en introversion personnelle, il fais partie de ces gens qui se remettent toujours en question. Ne se satisfaisant pas de ces actes mais réfléchissant toujours sur la façon de s’améliorer.Bonne continuation dans talecture.

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

Mais que c'est beauuuuuuuu 💖💖💖💖💖💖Un beau couple plein d'amour, que veux tu le soir quand je lis ça j'ai des papillons dans le ventre et je regretterai presque d'être une célibataire forcenée🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋🦋Mais c'est que ça donnerait envie, j'arrive à entrer dans leur peau comme si c'était la mienne, t'imagines, surtout arrêtes de te marrer quand tu me lis, je n'y peux rien si en te lisant tu m'inspires🧐😝Bartoli aurait pu me foutre le cafard mais il m'attendrit comme les shamallows et en même temps tu as dis par Raoul à Martha un coup de pouce pour son devenir alors je me dis allez tout n'est pas fichu👼🏽Alors la couverture dans ton livre tu as choisi ??????????? Faudrait pas être long parce que y en a qui attendent aux portillons🤣😎😋Enfin les autres je m'en fou, y a moi😅😁promis si tu me le dis en réponse je dirais rien à personne🤐🤣😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Bonjour Hali, j'ai vu ton message hier soir, mais trop fatigué pour te répondre.Mais je me marre toujours à te lire, je n'y peu rien.😁😂🤣😅😆😁c'est ton écriture qui transpire ta bonne humeur et ton sens de l'humour. Pour ton céliba,Ne regrette rien, tu sais, on envie toujours ce que l'on a pas, tu connais la citation "L'herbe est toujours meilleure dans le pré d'à côté" Quand tu y penseras🙄😶 tu songeras à toutes celles et ceux qui s'ennuient mortellement dans leur vie de couple au mieux et les autres qui souffrent les disputes voir les coups et les humiliations. Je sais, intellectuellement, le raisonnement est de mauvaise foi 😏🙄🥱. Moi j'ai connu les deux cas, j'ai "goutté" aux deux vies, elles ont chacune des avantages et des inconvénients. Je pense qu'il faut juste profiter de sa situation comme elle se présente sans trop se poser de questions.Si tu veux te vacciner de cette envie de vivre en couple, il faut juste que tu ailles faire une visite au concours d'à côté avec le thème "Racontez votre vie" tu y vois quoi? La plus part des auteurs qui sont des auteures, écrivent toutes sur un épisode de leur vie qui relate quoi? Je te le donne en mille Emile 🙄😳🤥 les garçons, les rencontres, détails par détails. Alors pourquoi pas? Mais dans le nombre, ça représente pratiquement cent pour cent.Alors avec tout leur cortège des premiers émois puis la consternation de "je ne sais pas pourquoi? Il s’éloigne de moi" pour terminer par la rupture quelque fois dramatique! Certaines sont bien écrites mais là n'est pas la question, je veux dire à y penser Hali, n'y a-t-il rien d'autre dans la vie que de raconter une histoire d'amour même si c'est toujours agréable à vivre. D'ailleurs il faut vivre une histoire d'amour c'est très "instructif" pour former la personnalité ( au delà bien sur des émois que l'on peu vivre)mais je sais pas moi? Raconter une expérience partagée avec sa mère, son père, ses amis, un voyage, ou bien son expérience personnelle de la vie, qu'a t'elle apportée à la personne, une réflexion sur une expérience personnelle et même analyser la relation avec le garçon dont l’histoire est relatée, qu'en tire l'auteure de cette aventure de la vie, plutôt que de s'en tenir juste à la relater.Alors oui tout le monde (ou presque) recherche une relation à deux, ça fais rêver, mais finalement de ceux que j'ai rencontrer autour de moi, ça n'a pas été satisfaisant pour tout le monde.😙😶😭😨😩 Pour le texte, tu vas voir la suite, juste le chapitre suivant, je l'ai écris avec plaisir et amusement, j'aime bien jouer avec les esprits des hommes, leur caractère, leur façon d'agir. Certains auraient appelés ça "pudeur" et d'Emery est gêné de donner quelque chose à ces compagnons de chambrée, tu verras de quoi il s'agit.🙄😏. Pour la couverture, pour le moment j'ai présenté vos idées à l'illustrateur (Tiens, regarde son site Loïc Canavaggia) Il y a ton idée, celle de FéeVerte, de Sarah Relousse et Lacurea, elles sont toutes pertinentes, et on chacune leur personnalité. Je prépare des croquis pour l'illustrateur afin de débroussailler au maximum son avant-travail. Elles me plaisent toutes ce qui est terrible! Bon on a encore du temps, car il ne sera disponible qu'en Septembre pour réaliser l'illustration de la couverture. Mais je te dirais, tu sauras.Ce qui est extraordinaire, c'est que vous avez très bien l'histoire dans l'esprit comme si vous en aviez été imprégnées. Vous vous êtes accaparées de ce texte en quelque sorte, mais c'est tout-à fait ce à quoi j'avais souhaité parvenir. Pour l'anecdote, j'ai commencé la suite, ce n'est pas l'inspiration qui me manque mais le temps, c'est la même chose pour "les Anachorètes" tout se bouscule dans mon esprit comme si les personnages voulaient sortir de ma tête pour vivre sur les pages de leur future histoire.😳🤪🤓le mec est un illuminé. J’espère que le chapitre prochain sortira ce weekend, mais je continuerai au delà de la fin de ce concours d'éditer pour que vous ne restiez pas sur votre fin, c'est frustrant.Bon je vais passer au commentaire suivant. C'est fou comme tu me fais papoter, heureusement que l'on ne se fréquente pas de visu, ça barjaquerait sans arrêt à saouler tout le monde.

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

Je viens de lire ton dernier texte j'ai un coup de cœur pour cette gentillesse qu'a ce commandant et l'arrivée sur le perron face à ses hommes ému, en douleur qui a envie de se lever pour la dignité et l'hommage à ses hommes, bouhhh c'est que tu m'aurais volée une larme😅😝Pour ta réponse qui m'a encouragée à te répondre ici, les copains je veux bien, mais pas de prise de crâne, je suis probablement égoïste mais mon avenir pro est plus important pour moi que me perdre dans des mélodrames😇🤣Te fait pas de mourrons, je suis une romantique et j'attends aussi le bonheur avec quelqu'un qui me correspondrait mais franchement je ne crois pas qu'on rencontre quelqu'un quand on se cherche soi-même.😜J'ai une route à faire en étude et je vais pas laisser une amourette me perturber, j'ai des copains et des copines pour les sorties, des petits amis qui restent à leur place et me laisse dans mon univers où pour l'instant ils n'ont pas leur place en continu. Et puis moi, crotte de bique j'ai un commandant d'Emery à suivre dans ses péripéties, tu crois pas que je vais le lâcher pour du bavouillage et une soirée où tu sais pas quoi dire🤣😂Bon comme je t'ai manquée depuis trois jours, je t'ai laissé mon petit humour perso. Et maintenant je vais manger un bout, d'écrire ça creuse l'appétit, non mais ! Et continue à barjaquer, je me fais le délire quand comme l'autre fois tu mets de la Provence dans ton jargon🤣🥙🧀🍩

Helen Mary Sands

-

Il y a 3 mois

voilà, retard rattrapé, et ces dernières lignes avec la confusion de Bartoli sont ce qui me touche le plus - et la barre est très haute, dans tout le texte... on croit toujours que l'histoire va devoir s'arrêter, et non, une nouvelle vague nous entraîne... un grand regret c'est le manque de temps... pour écrire mais aussi pour lire ! dans ce concours je n'ai pratiquement rien lu hélas !

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Bonjour Helen, toujours ravi de t'avoir chez moi en commentaire.Pour le temps, ne m'en parle pas, je comprends, j'ai le même soucis que toi. Tu l'annonceras lorsque tu éditeras le thriller du "joueur de Flûte" enfin, moi je l'écris comme cela, mais on se comprend toi et moi. Enfin tiens-moi informé,ça me ferait plaisir. A bientôt et ne t’inquiète pas pour "le manque de temps" La vie est compliquée pour tout le monde et plus encore pour les femmes. Tu comprends la soit disante libération qui consiste à dire qu'elles ont la possibilité d'aller travailler et c'est bien, mais en plus elles doivent toujours s'occuper de la maison et de enfants. C'est une fausse libération. Enfin il y a des hommes qui mettent la main à la patte mais bon lorsque je regarde autour de moi, ça fait pas la majorité. Et les copines qui sont séparées alors là, c'est pire! Le bonhomme qui les a juste un weekend sur deux! N'a pas les soucis, nuits blanches, angines, mal aux dents, gastro, convocation chez le prof, conflits à gérer directement face à un adolescent etc. Tiens finalement je ne suis pas si mal à ma place de "mec!"😁😐😂😳pardon huumm, huumm!

Leoden

-

Il y a 3 mois

Je rattrape mon retard. Et comme toujours parfait. Désolé si je ne laisse pas trop de commentaire, mais je n'ai rien à ajouter à tous ce qui a était déjà dit.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Ce qui prouve que tu aimes, et j'en suis ravis. Merci copain, à très bientôt.

Crispiejolie

-

Il y a 3 mois

Tu montres toutes la sensibilités humaines, avec cet amour d'un couple au début et à la fin avec ces hommes et surtout Bartoli qui s'affole d'une mémoire défaillant dans laquelle tu poses une forme d'humour car je vois la scène avec Valantine qui lui dit en pointant son index sur sa tête que tout ira mieux, qu'il faut laisser le temps au temps. J'ai trouvé cela très touchant, ça m'a émue. Toujours un si bon instant qui prend vie dans ma tête en te lisant. C'est vraiment cette période d'hôpital avec ces hommes et les quelques visites des passages forts, moi ça me touche beaucoup.