Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieÉlisabeth, ma fille.

Élisabeth, ma fille.

Tu as aimé ce chapitre ?

23 commentaires

lalie

-

Il y a 4 mois

Je t'ai lu hors connexion et depuis les premiers chapitres, je me disais que c'était encore un très beau texte. Les situations et ma vie faisait que je ne voulais pas me laisser prendre au jeu et me mettre en ligne, voter et commenter car l'air de rien ça prend du temps. Et arrivée à ce dernier, je n'ai pu me retenir plus longtemps et il faut que je te dise combien ton écrit fait partie du merveilleux tout en relatant une terrible période, d'ailleurs c'est certainement ce conflit de sentiments divers qui m'a débarquée sur les rives du commentaire que je te laisse en ce moment et que je ne pouvais plus retenir. Félicitations, tu m'as encore conquise sur ce texte dans l'histoire avec une nana comme moi qui n'en ait pas très férue.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Merci beaucoup de t’être penchée sur mon texte, il est vrais que je ne te connaissais pas, je remarque que sur le nombre de vue, il y a beaucoup de personnes qui viennent mais qui ne laisse aucun commentaire ni votes, merci encore.

HaliBerrah

-

Il y a 4 mois

Je me demande là comment vont réagir les parents de Paul, ils l'ont foutu dehors, ils devraient avoir honte, je sais, je sais la période était ainsi. Mais quand même dans le doute ils auraient pu l'aider pour Adrien et puis une mère sait si l'enfant peut être celui de son fils, elle le sent, elle le retrouve dans les traits du petit, non ? D'accord là encore les femmes subissaient le jouc des hommes...souhaitons que ses lettres aient un bon impact car elle me fait de la peine Eva et si elle ne trouve pas un job, un abri où va-t-elle aller ? Et je pense aussi que son frère était au courant pour sa grossesse et jamais ça a filtré dans la conversation avec son ami, c'est la nouvelle qui choque et j'ai de la peine. Je chiale pas encore parce que le climat d'injustice me révolte pour chacun d'eux, je me sens l'âme révolutionnaire sur ton texte, Verdun doit me l'imposer😈🚀💥💢💨Bon le week-end est là, je te le souhaite comme le mien histoire d'être sous le même ciel🤣 soit⚡☔🌬❄💧☂mais toujours avec le sourire🤣😁😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Tu es pleine de questions, alors que je suis en pleins dans mes anachorètes😱🤬🥶😠💀RRRR!!! Comprends-tu maintenant pour quelle raison Jean tenais à tout prix que ni Paul, ni lui d'ailleurs ne sortent de ce fort pour allé chercher du secours? Et pour quelle raison au milieu de la mission de nuit, finalement il tiens à revenir sur leurs pas? Et pour quelle raison, ils se sont disputés? Bon, Éva pensait que l'information l'aurait perturbé et puis elle est était superstitieuse, elle pensait qu'il suffirait qu'il sache qu'il est papa pour qu'il perde la vie, et puis elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle avait été expulsée de chez ses parents et puis et puis..😏blabla😛😜😝. Pour le ciel, très franchement, j’espère qu'aujourd'hui tu n'as pas le même que le mien parce qu'ici, il est couvert comme un ciel de Paris, sauf que l'on est en Provence! Non je t'inviterais bien volontier dans mon ciel quand il sera d'un beau bleu d'Azur le même que celui de Toscane. Ton weekend, je le connais, tu vas le passer à réviser, réviser et encore réviser, nonononon pas pour moi. D’abord je termine mon 33é chapitre des Anachorètes ensuite je vais courir avec mon chien sur la plage et j'emmerde😁 le maire de Carrot! ensuite je vais "me" mettre un film sur Netflix et vers 17 h je ferais comme FéeVerte c'est à dire,me boire un chocolat chaud, c'est elle qui m'a remis ça dans la tête à l'époque d'Elisabeth!Bon sinon très sérieusement, je vois que tues en pleine forme et ça fait plaisir🤪. (Tu me diras quand tu auras passée la haie d'obstacle?...partiels...

LéonieBrante

-

Il y a 4 mois

Je ne peux que t'avouer que j'en ai eu la larme à l'œil et l'interruption par l'adjudant est tout aussi émouvant et porteur de tout ce qui n'est pas dit, qui serre les tripes. Vraiment un beau chapitre encore qui pose les pierres de son mensonge et de l'appel à sa femme pour le soutenir tout en lui criant à l'aide de son amour qu'il sent si loin.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Je dois avoué que je suis un auteur comblé, j'ai les plus beaux messages de tout Fyctia, n'en déplaise à mes confrères et consœurs écrivains, je suis gâté vraiment parce que moi par contre ce qui me touche ce sont ces si tendres messages. Franchement en toute sincérité? Je préfère 100 fois mieux ne pas être parmi les cinq premiers pour vu d'avoir ces commentaires oh! oui 100 fois mieux! Merci Léonie tu dopes ton auteur pour qu'il écrive encore et encore mieux.

Valantine.B

-

Il y a 4 mois

Après tout ce que l'on t'a déjà dit moi je peux juste t'ajouter que c'est bon de lire ces lettres j'ai l'impression d'ouvrir une malle aux souvenirs qui me jetterai de l'esprit dans un présent, somptueux tu es sur ce coup là. Pour info Valérie aurait été sympa c'est Valantine, et on ne se moque pas quatre génération à porter le même prénom, Val c'est plus facile, j'ai toujours l'impression de sortir d'une vieille peinture, à moi seule je suis une archive du temps qui passe inexorablement.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

On ne pourra plus jamais peindre comme autrefois, le savoir-faire s'en est allé. Alors il nous reste plus que les musées pour pouvoir les contempler, derniers vestiges du romantisme des artistes à leurs contemporains. Ces tableaux n'ont plus de prix, leur valeur est incommensurable, on les a déposées là comme les derniers témoins d'un temps révolu qui ne reviendra pas, qui ne reviendra plus. Que l'on ne comprendra plus si ce n'est quelques spécialistes. Je reste là, figé debout ou assis devant ces tableaux éblouissants , traînant dans les musées d'art regardant, détaillant chaque trait, chaque courbe, chaque nuance, chaque jeux de lumière, jaloux de ne pouvoir les imiter correctement. Les archives sont ce qu'il nous reste de notre histoire, les papiers, les photos de notre famille, il ne me reste de mon grand père paternel que ses photos et son prénom,"Nicolas". Valantine évoque les années folles où on dansait le fox trot et lorsque les femmes émancipées,avaient laissées leur corset à la maison dans les magnifiques torpédos Delahaye. Non, c'est beau, porte le comme un symbole, comme un trophée d'une belle époque, de la belle époque. Comme un prénom original et pas commun, pas banal. Il ne faut pas avoir honte de ton prénom, cela reviendrait à dire que tu as honte de ceux qui te l'on "confié". Avoue tout de même que c'est plus original que Valérie? C'est comme ci, tu me disais, je suis désolé, ce n'est pas une Renault Mégane que je possède, mais une Morgan, oui je sais c'est vieux et pas courant, j'aimerai tant ressembler à tout le monde. Je préférerais être un article dans une vitrine de chez Kiabi plutôt que dans le musée du Louvre😁😂😉 Moi, j'aime Valentine ou Valantine, ça m'évoque trop de choses. Alors bien-venue dans mon monde de récits Valantine.

Valantine.B

-

Il y a 4 mois

Ma pause du soir et je lis ta réponse à mon commentaire, je change donc mon pseudo pour porter fièrement mes aïeux, mon remerciement pour ta pensée en écrivant cette histoire. Merci pour le corps médical et moi.

Helen Mary Sands

-

Il y a 4 mois

cette manière de comprendre six ans plus tard un "message", c'est bouleversant... comme toutes ces lignes d'ailleurs, pas une seconde de répit dans ce chapitre...