Thalyssa Le Mangeur de Péchés Imaginaire Ici et maintenant

Ici et maintenant

Tu as aimé ce chapitre ?

null commentaire

clecle

-

Il y a 11 jours

J'aime bien la précision finale ! Reste que ça me parait étrange sa bonne volonté à combattre contre le Mal alors qu'il semble refuser son sort depuis le début de l'histoire. Mais je crois qu'il faut que je sois patiente pour bien comprendre. Autre chose : le moment où il s'excuse auprès du père de Calhadri parce qu'il n'a plus de force, me parait moins en phase avec le caractère du personnage.

Thalyssa

-

Il y a 7 jours

J'ai retouché le passage pour gommer les excuses. Vu comment j'ai développé le personnage après coup, ça fait tiquer. Suite au retour de Carazachiel qui se rapproche du tien (à savoir qu'Eynon accepte bien vite de s'exécuter), j'y réfléchis encore. Je sais pourquoi ça se passe comme ça, mais ne vous ai donné aucune clé en ce sens à ce stade. Je pense que là aussi, il me faudra déplacer certaines explications liées au lore.

clecle

-

Il y a 11 jours

j'aime beaucoup cette description, mais ce qui me gêne c'est plutôt : comment peut-il le voir/savoir ?

Thalyssa

-

Il y a 7 jours

Il y a des signaux d'alerte qu'un Mangeur de Péchés apprend à exploiter pour ne pas aller au-delà de ce qui lui est humainement possible. Pour les veines noires, il en suit la progression à travers des picotements sur sa peau. J'ai zappé d'en parler ici, j'ajoute sur mon tapuscrit. Merci pour ta vigilance !

Nicolas Bonin

-

Il y a 18 jours

Là les péchés ressemblent à des sortent de maladies de peau, est-ce qu'il y a un lien avec le péché en amont ?

Thalyssa

-

Il y a 15 jours

J'introduis progressivement les Sept pour ne pas vous bombarder d'informations. Chaque Péché affecte les Hommes différemment. On a déjà la Luxure et cette façon qu'elle a d'unir des organismes de manière improbable. La Chimère est un melting-pot de lion des montagnes, de serpent et de crocodile - marécage au pied d'un massif oblige. Pour Helmri, la contamination s'est davantage faite via la végétation : les aelys se sont fondues en lui et il leur fallait un substrat pour s'y développer. On a aussi vu la Gourmandise qui pousse gens et animaux à manger sans s'arrêter, leurs corps devient difforme, méconnaissable, ils ne vivent plus que pour cette pulsion de se remplir la panse. J'ai inclus les Guerriers-Fauves de la Colère peu après le chapitre 20, tu verras, c'est sympa aussi ! Je travaille sur les Mollassons de la Paresse pour le début de la deuxième partie du roman, que je viens d'entamer. J'ai encore du pain sur la planche x_X

Thalyssa

-

Il y a 20 jours

(à supprimer sur le manuscrit : elle est trop loin pour voir quoi que ce soit)

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 25 jours

il y a beaucoup d'émotions dans ce chapitre, émotions non décrites directement, c'est subtil mais c'est arrivé jusqu'à moi, chapeau ! cette terre qui prend feu, je l'ai sentie, ce regret qu'il a de devoir brûler la nature sous ses pieds, tout ça tout ça !

Thalyssa

-

Il y a 20 jours

Tant que la Poste n'a pas égaré le colis des émotions, tout va bien ^_^ Je suis sauvée !

Livia Tournois

-

Il y a un mois

Une scène à la Ronald Weasley avec ses limaces, j'espère qu'Eynon s'en remettra vite...