Jean-Marc-Nicolas.GÀ la découverte des Anachorètes.ThrillerLe vaste complot.

Le vaste complot.

Tu as aimé ce chapitre ?

27 commentaires

Léoneplomb

-

Il y a 4 jours

Instants de découragement pour Karl. Rachel essaie de le remotiver dans la recherche des disparues. C'est un moment de partage : Karl se confie un peu, parle de lui.

jill

-

Il y a 13 jours

Entenchion chest chaud😅mais dis-moi c'est chaud à tous les niveaux😅qu'est-ce que je ris chaque fois que tu mets des dialogues du cru, tu sais on est tous imbibés par notre culture langue de naissance, j'imagine que tu serais surpris d'entendre ceux qui te lisent😁Comme Karl qui s'énerve ou la voix de Rachel qui s'adoucit et se confond en de maladroites excuses, c'est trop mignon, tu sais dans des situations comme celles-ci je les entends, tu arrives à rendre très actifs tes mots dans ma tête. Je vois que bon nombre d'hypothèses t'ont déjà été données, je vais donc laisser faire et voir la suite sans m'engager dans une énième puisque déjà j'en acquiesce quelques-unes déjà proposées😊Bonne soirée copain si bon ami de ma lecture😉😍

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 13 jours

Moi j'apprécie que tu es ce comment te dire, don? Disposition? A les entendre, tu es alors encore plus connectée à moi et à mes mondes que je n'aurais pu imaginer (et j'ai de l'imagination, sois en sure)je me sens moins seul, il y a ceux qui aiment ou apprécient ce que j'écris et ceux qui s'en imprègnent, qui vivent les scènes, ça, ce n'est pas donné à tout le monde. Mais la scène est bien trempée dans son jus ainsi. Ce que je trouve mignon ou pimenté ce sont les histoires d'amour jalonnés de malentendus, de maladresses, ces couples qui sont fais pour s'entendre mais ça ne connecte pas de suite à cause des éléments que je viens de décrire. J'aime quand ça mijote, lorsque le désir de l'autre monte doucement mais inexorablement. j'aime les paradoxes des personnalités, les hommes d'apparence dure, distante, tanné au cuir qui au premier abord ne donne pas envie de s'en approcher, un peu grognon, francs, honnêtes, sans quiproquos, sans faux semblants, avec la maturité mais au cœur tendre, à la sensibilité fragile. De l'autre côté, de ces jeunes femmes qui donnent une apparence très féminine, ingénue, chatte, aux regards de braise, un peu femme enfant (pas trop) mais au caractère trempé, c'est de l'acier, du tungstène. Sensible aussi mais si en plus elle t'envois un mec au tapis alors là, je fulmine. Les codes m'ennuient, les conformistes me dérangent, les préjugés me font fuir à grande enjambée. Bon ton film, que je connais, as-tu aimé? Je t'ai pas dévoilée la fin. C'est un paradoxe, l'homme qui pensait que... mais ce n'était pa lui qui vivait encore, mais sa femme. C'est a marqué dans la liste de l'anthologie des films fantastiques. Bonne soirée mon amie, bises affectueuses. Et bonne soirée détendue avec un petit verre de quelque chose.

Crispiejolie

-

Il y a 14 jours

Si elle commence à leur dire qu'ils ne seront pas assez de deux, je te dirais qu'ils sont déjà deux parce que les autres qui est qui ou quoi😂😂Voilà que tu nous fait d'écorchés et pas des écorcheurs ça non, je me mélange pas les pédales, c'est Rachel et Karl les inspecteurs qui vont faire un drôle de coup de pied dans la fourmilière. Je suis impatiente de celui qui vient, tristement je n'ai pas assez de points pour le voir avant tous😋🤩Allez un smack copain et on se retrouve bientôt il manque pas grand chose et je suis là, le retouuuurrrrrrr😘

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 13 jours

😂😂🤣qui ou quoi où??? Tu vas être surprise Crispie qui est jolie😄😆alors la fourmilière, moi je dirais le nid à scorpions et ça pique même si ça s'écrase. Mais tu vas découvrir la suite😨🥶😱les événements vont s'accélérer, les Emissaires vont lui faire des révélations (A Rachel)tout va se dénouer, le règlement des comptes est arrivé. Le point de jonction s'approche.

LéonieBrante

-

Il y a 14 jours

Les espaces multidimensionnels, tu sais bien que j'y suis habituée avec Pierre🙂Et là tu nous donnes ce qui va suivre depuis trois chapitres, maintenant Liotta, revisite du manoir, peut-être quelques indices sur de nouveaux protagonistes adeptes des Pendru. Ce qu'il y a de bons dans les repas ils font des points, traversés par des colères et des sourires, la vie en bref, avec au milieu leur affaire et tu me fais observer leur rapprochement et leur mise en avant sensible de leur vécu. C'est très important tout de même parce que je comprends mieux leur façon d'agir, leurs impulsions, leurs réflexions. Je te souhaite une belle fin de journée jean-Marc, ma pause repas seule, ce qui est rare, a fait un bon moment partagé avec toi et ton écrit😛😚

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 14 jours

Bonjour Léonie, la pose repas seule, c'est bien aussi, parfois , l'on a pas envie de parler ou d'entendre les histoires (banales ) des autres. Et puis cela t'a permis de lire ton nouveau chapitre.😁😉 Pendant des repas tellement de choses peuvent êtres dites. Merci Léonie de me suivre et d'apprécier toujours mes écris. Cela m'apporte beaucoup de plaisir et de réconforts. Je te souhaite de passer une bonne fin de journée, encore quelques heures et tu seras avec Basile chez toi pour te détendre et profiter d'un repos bien mérité. Enfin après devoirs, bains et un peu d'attentions à ce petit bout de choux.😉😏😘Bises, bonne soirée avec "vin blanc"

Valantine

-

Il y a 14 jours

Bien sûr tu annonces beaucoup dans ce chapitre mais j'y vois le pourquoi il était réticent avec Rachel son attachement à son co-équipier. Ils sont ensemble maintenant et ont trouvé une symbiose même si il a quelques doutes sur son analyse de la situation, il convient toutefois de la convergence des indices. Je me réveille un peu tôt mais te lire a une certaine douceur, je suis bien tombée au bon moment sur le bon passage pour un réveil en douceur avec un Karl qui s'agite mais le final rend tendre tout ce qui est lu avant et ce que j'envisage pour le combat de Rachel pour renvoyer les ombres d'où elles viennent. Musique? Classique ou Jazz ça me détend, pendant que je lisais Eva je parcourais les musiques que tu donnais😊Bonne journée cher ami, à un autre moment du soir ou de mes réveils😘

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 14 jours

Ah oui, en lisant Eva, musique classique tout à fais à propos. Cette histoire sera édité vers Mai de cette année, tu en auras la primeur, mais bon je te l'ai déjà dis, je me répète comme les vieux gâteux😬🥴😲je t'en dis pas plus pour la suite de cette histoire, nous arrivons sur la dernière ligne droite. Passe une bonne journée, je sais que dans quelques heures tu vas devoir te préparer pour partir pour ta garde de nuit. Reposes-toi bien en entendant; bises Valantine.

Clara-

-

Il y a 14 jours

Rachel a raison, au-delà des concepts humains😲, mais si proche tu sais la perversion d'un esprit est son ombre et tu me montres dans ce texte que des êtres voient quand la souffrance atteint son comble. Tu sais en lisant cette partie c'est ce qui m'est venue comme un coup électrique, alors bien sûr Karl est là avec ces petits moments du quotidien où tu voles des sourires mais il y a de la souffrance chez ces deux êtres et tu les as mis dans un milieu hostile, elle lui fait toucher du doigt avec le Dufour, les Duchêne et les autres adeptes qui sont les kidnappeurs parce que les trois une peu bourgeois ne doivent pas trop se salir les mains😄Ils ont senti leur souffle proche et maintenant une main rassurante qui confirme tes descriptions, ils sont bons et intègres, leur combat commence maintenant, tu as mis tout en place pour nous faire découvrir que ces gens touchés par le mal reproduisent un schéma que Rachel a presque compris, elle en mesure les limites qui ne sont pas 😆puisque tes fameuses probabilités qui peuvent changer😏😛Il y a plein tout plein là, ça me parle beaucoup une lecture comme ça. Bisous de nous😘😊