Jean-Marc-Nicolas.GÀ la découverte des Anachorètes.ThrillerRendez-vous avec le destin.

Rendez-vous avec le destin.

Tu as aimé ce chapitre ?

27 commentaires

Léoneplomb

-

Il y a 4 jours

il me plait bien ton livre, je vais lire encore un ou deux chapitres et j'irai préparer le repas.

jill

-

Il y a 15 jours

C'est pas vrai j'ai droit à un autre avant de clore le PC. Tu me demandes mon apéro, j'aime bien un bon verre de vin rouge, un Bordeau qui a de l'age avec son velouté et sa robe presque brune, un délice. Pour revenir à nos moutons, cette enquête je vois de suite le malaise de Karl et sa pensée de cette serveuse comme sa fille et Rachel qui le regarde pour répondre à sa propre envie c'est assez divin l'instant du choix de plat avec ce fond de charme. que va-t-elle faire ? Va-t-elle finir par lui avouer ? Même s'il semble un peu brut, il l'écoute et a contrairement au tout début un penchant notable pour elle. J'espère ne pas trop attendre pour continuer ma lecture car tu sais que j'attends le contact avec Liotta. Ce soir pour moi un film oui je peux t'en parler je vais me mettre Archive, je l'ai acheté il y a peu et je n'ai pas eu le temps, après ta lecture, ce sera le bon choix😉😊Bonne soirée mon ami de lecture 🤗😘

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

Tu t'es acheté "Archive"? C'est une histoire que tu vas aimer, à cette époque futuriste, la technologie des hommes permet de conserver l'âme des défunts dans un ordinateur pendant deux ans au maximum. On peut communiquer avec os défunts comme nous le ferions par vision conférence. Cet homme a conservé l'esprit de sa femme avec laquelle il communique, il rêve et pense souvent à elle et à l'accident qui a provoqué la mort de sa femme chérie. Il créé en secret un corps pour y intégré la mémoire vive de sa femme. Mais la fin, est surprenante, bien que j'ai compris un peu avant la réalité, mais je ne te dis pas, tu découvriras par toi même😉😘Régales-toi Jill, bisous et bonne nuit, en forme pour demain, n'est-ce pas?

Romanie

-

Il y a 15 jours

Mon amie Teresa m'a dit de venir te lire et t'encourager si j'accrochais, elle connaît mon penchant pour le fantastique et je dois avouer que figé dans un thriller, j'étais intriguée, j'ai passé la journée avec toi du coup et je connaissais ton écriture sur les Anachorètes et Elisabeth de Beaupond, je ne suis pas déçue encore une fois. L'ambiance est lourde et le poumon c'est quelques moments comme là où tu places de l'humour, une forme de douceur. Il y a cette ténébreuse affaire de kidnapping et j'ai l'impression que j'arrive dans ma fin de lecture dans un éclatement où je suis proche de révélations pour Karl et d'un dénouement où Rachel va être mise à rude épreuve. Tu as conjugué l'amour, la peur, l'intrigue, c'est un écrit assez déconcertant, je me suis vite laissée gagnée par cette enquête et ce nœud dans le ventre parce que je ne sais pas mais l'appréhension est là du glissement dans ce monde noir, ce qu'elle pourra en apprendre et comment refermer ce trou qui permet dans son monde de tels agissements de ces êtres habités par le mal et je vois bien que ce n'est pas habités et quand ils ne le seront plus ils seront gentils, ils sont le mal personnifié et je n'oublie pas le monde de Pierre, de mauvaises personnes reproduisent ce qu'ils sont dans chaque univers. C'est vraiment glaçant. Continue comme cela, j'arrive tard mais les vacances sont là pour moi alors je vais te lire volontiers dans ceux qui suivront.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

Bonsoir Romane, bienvenue chez nous, je suis heureux de t'accueillir, j'apprécie beaucoup que tu ai aimé mon texte, c'est toujours agréable pour moi. Je te souhaite en mon nom et celui de toutes mes lectrices et tous mes lecteurs la bienvenue, si tu lis les commentaires de certaines, ne t'inquiète pas, elles sont comme cela, des grenades dégoupillées en constantes explosions, ce sont des personnalités très fortes, alors ne sois pas étonnée, moi je les connais bien et je les aime beaucoup. Mais il y a des potos à moi qui ont le même délire de ces histoires déjantées qui frôle l'horreur et la peur panique. Alors à bientôt? Et merci encore d'avoir passer de to temps pour mes écrits.

Crispiejolie

-

Il y a 15 jours

Non mais tu te moques de moi, comment pourrais-je oublier le cognac de Blanchard, parois j'envoie une rondelle de citron vert dedans et je te vois NON ça gache rien😁Et tu sais j'attends un petit truc là, EN ROUTE VERS LE DESTIN😂Ce repas est assez sympa je vois bien Karl danser avec la solongnaise pas niaise 😂mais il évite, il contourne, le brave😂Et le coup de la langue de veau c'est trop bon et quel plat, j'imagine le gros morceau qui arrive dans un plat🤢🤮mais les deux là sont tout émoustillés😂😂Ce sont des intervalles qui annonce du dur après et moi ce soir face à ma lecture que veux-tu que j'emploie comme mot, si ce n'est "bordel, c'est quand la suite, c'est juste derrière que ça bouge, je le sais, je le sens"😊Je fou dans mon baluchon, le docteur, le commandant, les Duchêne, le Raphaël, le chauffeur, ça commence à chiffrer et comme à leur repas y a la note à régler😋eh oui l'Orient-Express une beauté, Perrine oui, une de tes fans comme moi (j'ai vu certains commentaires avec ce prénom), je ne savais pas, mais tu sais de telles merveilles on ne peut qu'aimer les voir vivre et subsister. Bises mon copain😍

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

Bonsoir Crispie qui est jolie😉ah oui, tu t'en souviens bien du vice du capitaine Blanchard, tu m'épates, Blanchard, c'est un personnage attachant, un colérique au grand cœur. Mais il termine d'une façon dramatique sous la torture dans les geôles de la Gestapo. Tu sais qui m'évoque cet homme a y penser? Au capitaine Haddock.😮😁si si. Qui la salongnaise pas niaise? Chchch avec des incisives tachée de rouge à lèvre? A vrais dire, c'est un beau petit lot tout de même qui permettrait au Karl de se soulager s'il était à tout hasard en manque. Il semblerait que la soubrette est en demande, que veux-tu à 20 ans on est souvent prisonnier de ses hormones😁😂🤣pour la suite, oui, tu as raison, c'est du gros, ah ça c'est vrais ça. Je remarque néanmoins que Rachel joue bien avec le Karl, elle le teste, mais c'est une vieille tactique féminine qui consiste à titiller la libido de l'homme visé sur une autre femme pour mieux finalement l'attirer dans ses propres filets. Mais tu as raison, tu le sens bien c'est la suite qui bouge et même qui remue. Tu t'es régalée avec cette émission sur l'Orient Express, moi, j'en ai vu deux, peut-être que nous avons visionné le même. Ca laisse rêveur, j'aimerai bien écrire une histoire sr ce train. Tu sais il suffit juste que j'y travaille pendant une ou deux semaines en me documentant en informations techniques, photos, images et la vie à l'intérieur. Tu imagines dans les Anachorètes du tome III que je viens de commencer si des voyageurs se retrouvent coincés dans ce train en plein Monde Noir, il aurait pénétré un tunnel et n'en ressort pas. Les Artrides sont à la recherche d'un scarifié qui s'en ai échappé. Ils doivent se cloitrer dans les voitures et puis des êtres parviennent à pénétrer dans un wagon, alors ils se replient dans d'autres voitures pour se calfeutrer. Des assassinats se produisent, c'est l'acte d'un scarifié, mais tous les voyageurs s'accusent mutuellement. Et les survivants se réduisent en nombre, tu sais un thrillers noir obscure dans une ambiance stressante, un huit-clos angoissant. Ca serait BAT! Bon ton auteur cesse de délirer, mais pour la suite de ce qu nous concerne, tu vas t'envoler😳😱🤪😨🥴

Crispiejolie

-

Il y a 14 jours

Comme tu as raison, ces grandes tirades et haussement de voix et l'alcool, oui oui un bout d'Haddock dans Blanchard 😆😄Je n'ai qu'une chose à te répondre, c'est quand le III ??????????? 😂🤣😂🤣

LéonieBrante

-

Il y a 16 jours

Pas de soleil, du frais, de la gelée alors avec Basile des journées pyjama crêpes et compagnie🤗J'aime beaucoup ta notion de Rachel en agent secret qui aide Kachan à remettre les éléments sur les "rails" comme tu me l'écris, c'est une belle image et donc quand j'ai poursuivi après le repas ces deux chapitres, j'ai une vue très douces de Rachel et de ce combat aussi noir puisses-tu le faire paraître. J'ai l'esprit tout doux et comme c'est étrange ce que tu m'as écrit dans ta réponse me fait voir tout dans un autre angle sans me laisser submerger par ce que j'appréhende mais plutôt par elle, Rachel sublime émissaire des Émissaires, d'un de Kachan. Cela donne une autre version dans mon esprit, c'est un WAHOU, pour la peine je t'envoie quelques crêpes virtuelles qui ont déjà commencé à baisser de volume avec un Merlin l'enchanteur en dvd qu'il aime beaucoup. Je vais le rejoindre. Bon dimanche cher JMNG, qui parle tellement par ces écrits, change surtout pas🙂😊😊

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 16 jours

Merci Léonie pour la dernière phrase et aussi pour les crêpes, tout comme tu fais avec Basil, j'ai en mémoire les crêpes de ma mère. C'était d'autant plus fêté, que l'anniversaire de mariage de mes parents tombait le même jour. Pour le reste, je me devais de t'expliquer un peu la notion de cette histoire et les règles de fonctionnement des Emissaires, leurs projets, et la mission qu'ils ont assigné à Rachel. Les plans de réalités doivent reprendre leur chemin réciproque et ne pas s'interférer, les lois de la nature cosmique sont ainsi, lorsqu'il arrive qu'il y ai un disfonctionnement, dans ce ca, des séditieux, Les Emissaires sont chargés de faire respecter l'équilibre multidimensionnel. C'est à dire toutes les dimensions d'existence, tous les Univers, de toutes les probabilités de chaque acte, de chaque événement de chacun des multiples mondes créés par les Anachorètes. Rappelles-toi du début du tome I lorsqu'ils rencontrent une race évoluée ce qu'ils leur disent. Et du contact avec Pierre. Allez petite Léonie, je te souhaite de passer un bon dimanche avec Basile et les crêpes. A bientôt.