Jean-Marc-Nicolas.GÀ la découverte des Anachorètes.ThrillerLiotta

Liotta

Tu as aimé ce chapitre ?

24 commentaires

Léoneplomb

-

Il y a 6 jours

Les gens de la campagne sont méfiants et ne parlent pas facilement à la police des villes... Mais les gendarmes ruraux accompagnent Rachel et son acolyte, ce qui va faciliter les rapports avec les familles.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 jours

Oui, tu vas voir la suite, les gendarmes aident bien l'enquête et puis ils sont débonnaires.

Lyaminh

-

Il y a un mois

Je vois le monde noir comme un monde où sont rassemblés tout les travers de l'espèce humaine, les déviants, les déments, les violents. Rachel a la capacité de passer d'un monde à l'autre, et de trouver dans le réel les indices qui mèneront à ceux qui commettent le mal ? Histoire addictive, bravo !👍😀

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Exact et juste Lyaminh, ça y est, tu pénètres dans le Monde Noir, bien venue. Et bonne chance?😨😩

jill

-

Il y a 2 mois

Comme tu le dis j'ai le premier côté avec Pierre et je pense aussi que les sœurs sont toutes différentes avec n oint commun, elle étaient les martyres dans leur vie, j'ai effectivement été voir ta cover, elle est sublime, à la hauteur de ce que j'en ai lu sur le concours, je l'attends ce livre tu le sais bien.💖Pour Rachel tu fais prendre une tournure après les interrogatoires car le vieux est certainement un puit d'informations comme le sont souvent les anciens dans ces lieux de campagne.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Et que tu as raison, tu ne lis pas l'histoire, tu es dans l'histoire avec Rachel, elle t'entoure. Bravo d'autant de pertinences. Tu as vu la cover, Elle te plais. je l'aime beaucoup aussi.

Gottesmann Pascal

-

Il y a 2 mois

Cette grande méfiance des habitants du coins vis à vis de la police risque de compliquer l'enquête mais s'ils veulent avoir une chance de retrouver les filles vivantes il faudra bien qu'ils collaborent.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

C'est pour cette raison qu'ils se font accompagnés par les gendarmes du cru, car à cette époque ils faisaient fréquemment carrière dans la même région et se fondaient dans le tissu de la communauté; D'autant que nos deux compères ont grandis dans cette commune. Dans les années soixante, encore, les gens de la campagne sont méfiants vis à vis des étrangers, et entends par là juste des gens d'une ville voisine alors des personnes arrivant de Paris! Tu imagine? Et en plus ce sont des policiers.

Lacurea

-

Il y a 2 mois

Tu m'as répondue "ambiance sombre" c'est le moins que je puisse dire, le texte me donne beaucoup et en même temps le manque je vais aller voir l'autre. Oh fait merci de continuer un bout encore, c'est vraiment l'ambiance qui file le flip et que j'aime, je ressens tout, ils disent pas grand chose,ma tête est au galop🐴🐎🐴🐎

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Je ne pouvais pas résister de t'en lâcher un peu plus. Ce n'est pas l'envie qui m'en manque, juste le temps. Il faut aller un peu plus loin pour ressentir le développement de cette histoire, enfin, je veux dire pour son envol. Pour comprendre ce qui doit se révéler. Il faut que je prenne plus de temps pour faire petite correction et envoyer les dix autres, tu verras ce que je voulais t'expliquer. A bientôt. (J'aime beaucoups les dessins de chevaux, j'ai toujours aimé les chevaux, c'est beau , c'est noble un cheval, c'est un animal touchant, et qui a beaucoup de prestance)