Dystopia_Girl Olympia Imaginaire 5.1 - Charlie

5.1 - Charlie

Tu as aimé ce chapitre ?

null commentaire

Margaux.f

-

Il y a 2 mois

Waouh ! Le personnage de Charlie est particulièrement bien décrit. Et tes descriptions très parlantes : je me suis imaginée sans mal dans le désert avec elle. Hâte de la découvrir un peu plus dans la seconde partie que je vais immédiatement lire ! Je suis désolée de ne pas avoir quelque chose de plus constructif à dire, mais je pense que je ne ferais que répéter ce que j'ai pu dire auparavant ^^

Dystopia_Girl

-

Il y a 2 mois

merci beaucoup!

Atheen Crédule

-

Il y a 2 mois

Led personnages présentés malgré leurs vie différentes ont malgré tout bcp de point communs... C'est bien amené et pas redondant

Dystopia_Girl

-

Il y a 2 mois

mercii

PS ou Sam

-

Il y a 2 mois

... doivent "être" abattus à ... (petite omission)

Jess Swann

-

Il y a 2 mois

Hmmmm un back ground aussi dramatique que celui des précédents personnages. J'aime bien son côté sauvage et le fait qu'elle ne se mêle pas aux autres. A voir désormais comment vont se manifester ses "réminiscences" parce que visiblement, elle a déjà eu son lot de sang

Dystopia_Girl

-

Il y a 2 mois

Auteure sadique, moi?

Jess Swann

-

Il y a 2 mois

j'aurais dit "d'infortune"

Jess Swann

-

Il y a 2 mois

Athéna ?

Déborah J. Marrazzu

-

Il y a 2 mois

On retrouve le même style d'introduction de personnage très narratif encore une fois. Je comprends le besoin de bien présenter les personnages vu qu'il y a beaucoup de PDV, mais je trouve cela très linéaire et trop narratif, j'aime découvrir les personnages, là ça me donne parfois l'impression de lire une "fiche descriptive de personnage" tu nous explique plus comment ils sont ce qu'ils ont vécu, alors que j'aimerai les voir vivre pour le savoir. Ton style est très bon, mais même si c'est le début, c'est très long et cela pourrait perdre certains lecteurs je pense. Après ce n'est que mon avis, et les gouts les couleurs (c'est vrai que j'aime l'action, et les interactions). Cela n'enlève rien à l'intrigue qui prend forme et qui est très intrigante.