Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieCe sera fini.

Ce sera fini.

Tu as aimé ce chapitre ?

15 commentaires

HaliBerrah

-

Il y a 14 jours

Non de dieu ! Que j'aime celui-là, je sens que tout se met en place même si on peut pas dire qu'il y ait de quoi espérer, que veux tu je sens que la troupe va arriver. Je suis la borne espérance, je refuse de voir tout en noir même si c'est un certain jmng qui écrit😋😂🤣

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 14 jours

Oh! Je ne suis pas si NOIR que cela j’espère!🤬😡

Perrine

-

Il y a 15 jours

Je vais rien dire, là je m'énerve toute seule🥴😬😖

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

😂🤣Mais non, tout va aller.

FéeVerte

-

Il y a 15 jours

Il dit qu'il va tâcher alors là c'est la réserve qui confirme le côté antiphrase du dessus 😇😊Eglantine n'y va pas de main morte mais en même temps elle a peur de le perdre et tu m'ajoute Eva, ses pensées et la fuite en douleurs de Valantine 😭mes yeux s'embuent😭Intense moment sans solution et beaucoup de moments désemparés. Je ne jetterais pas l'éponge moi, je continue la lecture😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

Ce sont des situations de la vie difficile où il n'est pas aisée de prendre la "décision"

FéeVerte

-

Il y a 15 jours

Tu vois cette phrase, c'est ce que l'on appelle une antiphrase, il dit cela pour la calmer mais en fait le mot "folie" je le prends comme une aide qu'il va lui apporter. Moi j'adore ça et tu as cette plume qui le fait souvent, c'est du trop spécial et merveilleux.

Groot Gross

-

Il y a 15 jours

Bartoli prend un savon et à cet instant gros coup de speed, j'ai confiance en toi tu vas gérer ça avec tes idées qui grouillent et moi je patrouille en attendant les autres chapitres 😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 15 jours

Ca va barder, l'extraire de là-bas n'est pas une mince affaire.

Valantine.B

-

Il y a 16 jours

Il semblerait que Dussac soit peu enclin à donner son aide mais sur mon souvenir des dialogues avec Raoul il y avait ce quelque chose dans ces deux militaires qui résonnait bien alors je dirais qu'il va aider quoique ça lui coûte. C'est le chapitre des doutes et solitudes pour eux mais entre Dussac, les menaces d'Eglantine et Valantine dans les larmes en te connaissant un peu dans ta forme d'écriture je dirais presque que c'est le stress avant un redoux, eh oui je suis habituée à tes montagnes russes d'émotions. Sans compter que je ne suis pas réveillée depuis bien longtemps, alors je te lis, je te décortique, du coup j'ai un maximum de recul pour que ma tête enregistre tout mais je garde le plaisir de lire bien au chaud rassure toi je ne fais pas "l'autopsie de ton écriture"😇😄