Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieJ'ai peur maman.

J'ai peur maman.

Tu as aimé ce chapitre ?

13 commentaires

HaliBerrah

-

Il y a un mois

Non !! La dureté du combat et ce jeune Jules avec le colonel, "ça m'a fendu le cœur, j'ai le cœur fendu par eux"😂😅🤣😅😂Devine qui c'est monsieur qui veut me coincer avec Simenon😆😆😆😆

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Euh voyons-voir, que je réfléchisse un peu, qui disais "j'ai le cœur fendu par toi?" Vois pas, Chabrol? Non Verneuil, Claude Autant-Lara. Mais qu'est-ce que c'est que cette partie de carte!😉😁

LéonieBrante

-

Il y a un mois

La larme impossible à retenir mais surtout la force de ces hommes qui se redressent, mais ont-ils le choix ? Je ne crois pas, le force est dans leur courage. Très beau moment émotifs de lecture.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Merci , ce qui est dramatique, c'est qu'il n'ont pas le choix, tu as raison.

Perrine

-

Il y a un mois

Le petit Jules m'a tranchée en copeau le cœur et ma colère a fait résonner la consigne du colonel, il faut en faire la pâté de ces salauds.(Attention sur tes pages, j'ai rien contre les allemands😅😁)

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Mais je sais, ne t’inquiète pas. Bien que ces allemands là de cette époque, étaient nos ennemis. Il n'ont pas fait de cadeau à la population civile qui a beaucoup souffert de l'occupation.

Valantine.B

-

Il y a 2 mois

Ce gosse, quelle tristesse et quel chapitre exceptionnel, j'ai eu les larmes aux yeux.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Il est le symbole d'une génération de jeunes gens qui tout comme lui, ont perdu la vie un jour, dans un coin d'un champ de bataille. Les moins chanceux à mon sens, furent ceux qui ne moururent pas sur le coup.Mais qui agonisèrent de longues heures dans leur solitude sans qu'il n'y ait eu personne pour les assister.

Sand Canavaggia

-

Il y a 2 mois

Mais quelle horreur de réalité retransmise avec tout ce qui fait que je fonce à la page suivante pour faire passer la nausée de tous ces corps, de l'odeur que j'ai l'impression de ressentir...Et ce qu'il dit au capitaine qui lui correspond tellement, je suis emportée dans cette terreur et ces grands hommes...

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un mois

Je fais de mon mieux si je puis dire. Mais ils étaient tous grands ces hommes.