Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieLa camaraderie.

La camaraderie.

Tu as aimé ce chapitre ?

24 commentaires

FéeVerte

-

Il y a 2 mois

Voilà tout lu et je réponds à tes réponses et là à ma lecture que j'ai adoré, à un moment je voulais culbuter (non te marre pas ce n'est pas dans le sens idée masculine c'est sens renverser par une fenêtre à l'étage si possible😝) l'infirmière la mauvais, elle m'a énervée celle-là😡😖 Heureusement que tu t'es débrouillé pour faire le ménage sans le faire souffrir sur plusieurs chapitres.😉Après tu ramènes Valantine, aussi je me disais que le bon rapport avec l'infirmière et les potes de chambrée ne pouvait s'arrêter ainsi après tu m'as effectivement apportée une arrivée pour une raison que je ne pouvais imaginer, tout se passe bien, les personnages sont là et réunis au terme de ce chapitre dans un moment de vie comme si tu faisais un pied de nez à tout ce qui s'était passé avant dans les deux chapitres précédents, tu vois c'est ce que j'adore dans ton écriture c'est cette aisance pour manipuler les mots et les actes des personnes avec toujours des fortes émotions, tu les traduis bien, je crois en voyant ma grand-mère quand je lui lis que c'est cela qui accroche à ton texte. Bon appétit ami qui me poursuit même en vacance😜😱🤤😛☺

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

J'ai beaucoup de bonheur de te donner un peu de bonheur et du coup, d'apporter un peu de plaisir de lecture à ta grand mère. Oui j'avais compris pour le mot culbuter ne t’inquiète pas mais tu me fais sourire parce que tu précise quand même ton idée😁😊😉 Mais ça va avec moi, ne t’inquiète pas.

Valantine.B

-

Il y a 2 mois

Ce médecin est bon et il pense à l'infirmière arrivée essoufflée et performante, professionnelle en leur disant de la ménager sans compter Eglantine, je ne sais pourquoi mais à cause du fait de lire mon prénom j'ai l'impression que c'est moi que l'on cocoone aussi pour ce fait je viens de me réveiller et j'ai pris un morceau de brioche assurément moins bonne que celle d'églantine mais elle est là avec un jus de pamplemousse rose et un thé, voilà ton histoire s'anime chez moi...seule mais grâce à ma lecture entourée. Ces hommes qui se retrouvent dont Marcel qui tu sais pourquoi me touche forcément tellement, ces bras qui se referment comme le bonheur d'être là ensemble à ce moment précis, profitant de l'instant au plus pur de ce qu'il est et représente pour chacun d'eux. Je vais finir mon petit déjeuner un peu rêveuse je l'avoue. Bonne fin de journée à toi, merci pour ces attentions.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Mais la Valantine est une évocation de toi, je te l'avais dis, j'ai juste changer le prénom car cette histoire avait été écrite l'année dernière et j'ai ajouter il est vrais aussi des lignes dans les chapitres et des chapitres au milieu des chapitres😊😃 je sais je ne te ménage pas car après ton bouleau je te fais même travailler la nuit chez les d'Emery. J'ai voulu donner plus de place au corps médical pour les raisons que tu connais. A l'origine d'Emery est transporté d'urgence à l'hôpital militaire de Fontainebleau dans la nouvelle et définitive version, Valantine intervient, c'est plus humain, les personnages deviennent plus attachants, finalement je suis heureux de l'avoir présenter dans ce concours.

Sarah Relousse

-

Il y a 2 mois

L'humain tu le traites avec toujours tellement de caractère et d'émotions, ils se démarquent tellement que c'est facile à chaque fois pour moi de plonger dans les événements qui se cumulent et avec toi c'est l'avalanche mais jamais tu me perds même si comme là j'ai un petit retard de lecture ou alors tu en publies plusieurs à chaque fois. J'aime beaucoup cette histoire très humaine qui touche beaucoup mon regard à chaque page.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui, tu as raison , ils sont attachants ces personnages, et pour le reste, ma pudeur ne sais plus me faire sortir les mots que je devrais t’écrire mais tes compliments c'est comme une vague de bonheur et je voudrais respirer reprendre mon souffle pour te répondre quelque chose de moins banal que de te dire "MERCI" mais c'est un merci de reconnaissance, de t'apporter un peu d'évasion. Sur les trois publications avant le début, il y aura un avant-propos dans lequel vous serez remerciés et nommés les uns âpres les autres par ordre alphabétique pour ne blesser personne. C'est sur, je ne connais pas vos vrais prénoms et je vous nommerai par vos pseudos mais ce sera vous, vous vous reconnaîtrez, de cette complicité de lecteurs auteur qui nous a liés et parfois vous vous êtes un peu plus dévoilés. Alors ma Sarah Relousse, merci encore, viens quand tu le peux et comme tu le peux, moi, je suis toujours heureux lorsque je vois ton nom et que tu m'écrive ce que tu ressens.

Groot Gross

-

Il y a 2 mois

Tu vas avancer dans l'histoire maintenant qu'il va mieux et tout le monde est réuni, il ne manque plus qu'Eva et adrien pour compléter le tableau.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Bonsoir copain, oui, sur les deux chapitres suivants, tu as la rencontre avec Éva, c'est costaud.

LéonieBrante

-

Il y a 2 mois

La guérison est là et ces retrouvailles fait chaud au cœur. Merci pour les belles réponses à mes commentaires. Elles me touchent beaucoup et je suis une fidèle à tes textes, on ne se refait pas.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Bonsoir Léonie je sais que tu es fidèle à mes textes et même depuis le début. J'ai pris l'habitude de t'avoir toi et les autres, je me suis attaché, vous me donnez beaucoup de bonheur et j'essais de vous le rendre en vous offrant mes textes pour un peu d'évasion, un peu de rêve.