Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieValantine.

Valantine.

Tu as aimé ce chapitre ?

16 commentaires

FéeVerte

-

Il y a 4 mois

Tu poursuis sur la lancée de l'autre chapitre POUMPADABOOM😅🤩 et moi j'aime toutes ces parties où les personnes se retrouvent en petit aparté avec de la tendresse et même les émotions fortes ont de la douceur puis le coup du saisie comme la main dans un bocal à bonbons, tu m'as fait exploser de rire, je vois les yeux ronds, le sursaut et la position bloquée,😂🤣😛 mais tout ce que tu places autour c'est tellement tendre que ça compense l'ensemble. Tu m'as empaquetée, roulée boulée et j'ai lu en si peu de temps que j'ai presque regretté de ne pas avoir de retard dans ma lecture🤭☺😆😊Non je m'amuse, je ne supporte pas le retard, faut vraiment des circonstances personnelles comme la dernière fois pour que ma vie prenne le pas sur ce moment où tu sais mélanger ma sensiblerie et mes rires.👌👏😎🤫😜🤓

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Bonsoir FéeVerte, pardon pour le retard de ma réponse mais j'ai été très pris ces derniers jours.Je vois que pour toi également, en ce moment, la periode est lourde. C'est un gentil message comme à l'habitude d'ailleurs, oui, ce texte, est composé de moments durs mais également de moments tendres.Ce soir, je ne suis pas tés prolixe, je m'en excuse, je vais profiter de ce weekend pour me détendre.😁🤺🦾un peu de VTT ça va me faire du bien. J'ai besoin de nature, de forêt et de calme. Il y a la suite, tu verras, enfin je l’espère car les déblocages commencent à ralentir, c'est général. D'Emery va sortie de sa convalescence et rechercher Éva qui a été renvoyée du domicile des "beaux-parents" Enfin, c'est en quelque sorte un nouveau couplet de cette histoire. A bientôt🎈⏰

Lacurea

-

Il y a 4 mois

Sacré pensée de nous voir en myopes, observés par des personnes qui nous regarde nous débattre, cela m'a fait penser mais que je lis le chapitre d'après, celui-là, je vois dans un sens la beauté de l'être humain qui s'aide et s'entraide dans la tourment qu'ils ne vivent pas de la même place, mais en ont tous un poids qu'ils partagent et toi tu m'envoies le bébé et je suis dans un état, je t'explique pas pire que dans l'autre chapitre, du mou je deviens caramel liquide. Bon je te cache pas j'aime ces moments là, j'arrive à y entrer dedans super fastoche et c'est un vrai plaisir de lire. A quand le prochain que je me transforme en gélatine ? La discussion avec Martha sur Eva et ces lettres va me flinguer, j'en suis carrément sûre.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Bonsoir Lacurea, un retour un peu tardif, ce n'est pas à mon habitude, Alors oui prévois un gilet pare-balles pour la suite et cette rencontre de deux femmes oui enfin te dis pas plus😁🙄 tes commentaires sont toujours avec des visions et c'est curieux et puis tu me fais toujours rire. Ce soir e me détends sur la chaîne SCI la 40 bhouuu!Fantômes!

Valantine.B

-

Il y a 4 mois

Je n'arrive plus à attendre mes pauses pendant mon service pour te lire, alors je me mets un peu en panique parce que les jours quand je ne dors pas j'essaie de tout régler mais là je vois mon prénom en titre, je me sens comme dans l'histoire, j'ai l'impression que c'est moi, jusqu'à la description physique enfin tu parles des mains, la blancheur et je suis effectivement pas du genre bronzée. J'ai souris tout le long, tu sais que je suis dans les soins palliatifs alors les couvertures que l'on remontent, les sommeils que l'on surveillent, l'état général sont mon quotidien, je suis plus que dans mon bain, c'est juste la période que ta Valantine et moi avons de différente mais en somme le rôle que nous avons est le même. Comme celui d'ailleurs de parler à ceux qui n'ont pas sommeil et ses confidences que nous faisons parfois entre deux moments et l'on se sent non pas proche de ce que l'on voit mais proche de ce que nous sommes tous de souffrances. Des patients comme d4Emery j'en ai, croyant que leur cas peut-être laissé en nous disant ;allez jeune-fille allez vous occuper des autres; le comble est que nous avons parfois le même âge. Je regarde mn thé et pensive sur ce que je viens de lire, je vais me préparer pour aller travailler avec une sensation d'avoir commencé ma nuit sous ces mots que tu écris. Merci pour mon prénom et cette façon pudique que tu as de décrire cette réalité, que je te confirme si proche de la vie d'une infirmière, ce que tu enlèves ce n'est finalement pas l'essentiel (les divers lavements, nettoyages, et plus que je ne nommerais pas), tu mets en avant la relation vivante entre nous médical et patients.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

C'est d'une certaine manière toi,je te l'avais annoncé au cours des chapitres précédents. Tu as ta place puisque c'est une histoire en hommage au personnel médical, et de mes lecteurs la seule que je connaisse provenant de ce milieu, c'est ? Toi.Il y a eu trois chapitres ajoutés et/ou remaniés après coup. Pour le reste, je t'ai juste imaginée, dans mon esprit, va comprendre, c'est ce que l'on appelle les réalités alternatives. Des personnes qui peuvent avoir existées dans plusieurs plans de conscience à la fois sans même s'en rendre compte.Moi je les ai juste captées.( Voir les Anachorètes)😉😊🔑Va savoir? Mais c'est toi juste à une autre époque, même si consciemment bien entendu que tu ne l'as pas vécue. J'ai pris une image de toi que j'imagine et je l'ai transfiguré dans mon texte.Déplacé dans une autre époque. Tu fais désormais partie du monde de JMNG.😁😊😉

Tichachat

-

Il y a 4 mois

Pour mon côté hyper sensible, je te laisse mon avis sur les derniers chapitres lus, en référence de celui-ci le dernier qui me marque. Je ne trouvais pas les mots avant sur les autres et c'est vraiment un sentiment qui laisse une empreinte pleine d'émotions, je m'attache à tous tes personnages comme si je vivais avec eux chaque événements relatés. Jusqu'à cette nuit qui est là dans un sommeil avec les gestes de tendresse d'une infirmière qui a aussi des blessures mais qui donne sans retenue. Le sommeil ce moment qui pour eux a dû être si rare, si longtemps, je me surprends à comprendre la lourdeur d'un ronflement comme si l'épuisement du manque de ce repos dans les tranchées en combattant était encore présent.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Bonsoir, je suis de retour de mes déplacements professionnels. Tu sais, lorsque j'ai écris cette histoire, je ma suis attaché à mes personnages, c'est comme une communion avec ces gens qui d'une certaine manière ont existés, je pense à ce livre que j'ai lu il ya quelques années que je possède toujours dans ma bibliothèque d'ailleurs, d'Erik Pigani Aux éditions "Presses du Châtelet" qui s'intitule PSI enquête sur les phénomènes paranormaux en page 399 notamment jusqu'à la page 408, c'est une théorie qui consiste à croire à l'existence des personnages qu'un écrivain créé dans son histoire. En fait ces personnages prennent vie en naissant de l'imagination de cet écrivain puis prennent peu à peu leur autonomie à tel point qu'ils peuvent réclamer à l'auteur la suite de son récit dans lequel ils évoluent en le faisant ressentir par une forme d'idée fixe , ou de rêves ou encore d'une idée géniale qui arrive comme un flash! Eh bien je pense bien souvent à ce livre qui développe cette théorie assez curieuse voire, pertinente! J'y pensais surtout lorsque je me réveillais en pleine nuit à cause de cette histoire, pressée de vite noter des idées ou des phrases. Ou cette idée fixe de terminer un chapitre tant que je ne l'ai pas achevé. Il y a des phénomènes étranges tout de même.Bonne soirée mon ami, et bonjours à ton chat. J'aime les chats, j'en ai eu trois dans ma vie. Ils étaient adorables, l'un d'entre eux "Bambi" sautait jusqu'à la poignée de porte pour l'ouvrir, qui dit mieux? Même pas mon petit Bichon ne fait ça, et pourtant je te jure qu'il est intelligent.

Tichachat

-

Il y a 4 mois

Tu fais cela super bien et tu nous emmènes dans une histoire d'une grande crédibilité même dans ces points qui prennent vie chez toi et que tu transmets très bien.

HaliBerrah

-

Il y a 4 mois

C'est encore tout moelleux ses gestes comme ma couette, mais je dors pas assise, la guerre c'est mon pieu au réveil les pieds sont dehors et ma tête écrasée contre l'écran sur ta page que j'essayais vainement de lire après avoir travailler mes cours, où je me demande encore pourquoi car c'est une année de M.... je peux te le dire, je vais réussir et d'autres aussi mais je doute du niveau de beaucoup😎Tu as donné deux chapitres de tendresse et de relation d'une grande sensibilité et Valantine si j'avais pas autant ri le chapitre d'avant pour te répondre tu m'aurais fait pleurer son petit cousin le pauvre est-ce que tu vas lui faire savoir la nouvelle avant que d4Emery quitte l'hôpital, car je crois comprendre qu'ils le pensent prisonnier alors qu'il est bel et bien dans l'autre monde. Je verrais ça dans ta suite. J'ai un petit creux là, faut que je m'alimente, une bonne poire et des fraises, je me le sens bien. A bientôt Mr cinéma avec moi comme super public🎥😁👏🎞