MorganeRigan Les Chroniques de JusteTerre - Tome I : L'ordre de Léria Imaginaire CHAPITRE 43 - YUNA

CHAPITRE 43 - YUNA

Tu as aimé ce chapitre ?

10

10 commentaires

Laeloo

-

Il y a 25 jours

pers? qu'est-ce que c'est?

Laeloo

-

Il y a 25 jours

lui, hurle* suffit :)

Laeloo

-

Il y a 25 jours

Superbe!

Erine Kova

-

Il y a un mois

Bon… personne n’est jamais totalement méchant pas vrai … Aïe …je crois que le frère de Pia n’avait pas envoyé de missive à Yüna concernant son départ … Ça va chauffer !

cedemro

-

Il y a un mois

Ce soudain revirement d'attitude de Yuna me prend totalement par surprise je dois dire... Toutefois, tu l'expliques avec brio et je veux vraiment y croire. Après tout, elle n'est pas complétement méchante et je vais croire que sa violence mesquine envers la pauvre Pia n'est que sa façon d'exprimer sa nervosité. Cette peur du noir qu'elle traîne avec elle est tout aussi surprenante vu son caractère fort, mais on ne choisit pas ses faiblesses. J'espère sincèrement qu'elle poursuivra sur la route de la gentillesse avec Pia et qu'elle décidera de la soutenir. À cet effet, elle devrait d'ailleurs lui avouer sa relation avec Arthur, cela leur ferait au moins un intérêt commun à poursuivre puisque toutes deux ont besoin de lui à leur manière! J'ai adoré ce chapitre!

Erine Kova

-

Il y a un mois

👍

Merixel

-

Il y a un mois

Yuna révèle une toute petite faiblesse, sa peur du noir. Mais on la reconnaît bien lorsqu'elle choisit d'ignorer les pleurs qu'elle entend, elle se trouve des excuses qui n'en sont pas, tu fais bien là ressortir un des traits de sa personnalité. Il semblerait que l'égocentrisme dont elle fait preuve ait été inculquée dès son plus jeune âge, ce serait pour elle une façon de se protéger. Et quand finalement on pense qu'elle peut être compatissante et gentille, ce qu'elle pense de Pia nous confirme finalement qu'elle est vraiment imbuvable…

Merixel

-

Il y a un mois

m'a apprit?

Merixel

-

Il y a un mois

le cas si je?

Oona Rose

-

Il y a un mois

La suite, la suite, la suiteuh 🥺🥺