Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieL'arrivée de la Monclert.

L'arrivée de la Monclert.

Tu as aimé ce chapitre ?

16 commentaires

Sand Canavaggia

-

Il y a 6 mois

Encore une belle brochette de personnes, avec des couleurs arc-en-ciel de personnalités. Il est toujours bon pour moi de te lire et de voir que tu peux conjuguer ces différences en faisant qu'elles se rencontrent et partage un temps leurs vies. C'est tellement ce que l'on peut jumeler avec notre vie, rendant ainsi crédible ton histoire, d'un certain côté. Elisabeth serait l'observatrice de ces vies qui se détruisent, ou simplement vivent et meurent par le jeu de la vie. C'est un point qui me parle, avec l'âge on est finalement l'observateur de la vie des autres quand on a plus de moyen d'y prendre part et cela c'est un peu elle, cette dame aux ronces, elle est maturité dans un corps de jeune-femme. Voilà le parallèle qui me vient à l'esprit en te lisant ce soir. Je vois que j'ai un autre chapitre, donc encore du retard mais une lumière préserver de pouvoir encore te suivre ;) (Oh fait ! Nous ne sommes pas en 2020 ? Mince j'ai oublié quelque chose ! Crois-tu que si je te dis que ton année soit bonne, que tes souhaits se réalisent et la santé bonne sera dépassé ? On est le….euhhhh….le 3 ? Déjà !!! Bon, on dira que je l'ai dit par transmission de pensée et là je te l'écris, ça fait moins style, je suis en retard pour tout -lecture et vœux- mais je ne veux pas le dire, oupss, je l'ai dit. ;) )

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Je te souhaite à toi également une bonne et heureuse année Sand pleins de choses bonnes et agréables pour toi et ta famille. Pour parler un peu de mon texte, nous sommes aussi les témoins de l'existence des autres, les observateurs du déroulement de leur vie. Si bien q'avec ce retrait , cela nous permet de voir arriver déjà de loin parfois, les erreurs , les maladresses et le problème, tomber sur la tète de la personne en dernier ressort! Nous avions vu le "drame" arriver mais même si nous l'avions annoncé, nous n'aurions peut être pas été écoutés. Si cela nous avaient concerné, nous ne l'aurions probablement vus arrivé aussi. Nous avons toujours une bonne place lorsque nous observons, en retrait, discrètement, sans bruit. Parfois, malgré nous, sans même y avoir été invité. Les ronces et les aubépines sont le symbole de notre propre colère, tu sais lorsque nous ne savons plus garder notre sang froid.

LéonieBrante

-

Il y a 6 mois

Hier j'ai fait une urgence sur ton texte et là je reviens pour te dire que je rentre dans la demeure avec De Monclert et sa cour, ce détail sur leur personnalité et comportements sont troublants, ses deux enfants qui regardent les ébats c'est presque adorable d'innocence. Tu ne vas pas laisser les choses en l'état et je m'imagine la suite en sachant que je vais rester encore sous ton imagination qui m'a déjà démontrée combien elle était débordante. Je te dis tous mes vœux pour cette nouvelle année et que du bon pour toi (ta famille) sans oublier une chance sublimique pour tes écrits dont tu nous offres chaque fois le plaisir de lire.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Bonjour Léonie, je te souhaite une bonne année, beaucoup de bonheur et une bonne santé pour toute ta famille. Tu avais les fêtes à préparer, c'est normal. Pour Elisabeth,Je ne vais pas laisser les choses comme cela, tu le sais, tu commence bien à connaitre ton auteur,( rire) toujours des rebondissements comme une boule de billard ou une bille de Flipper.Mais merci pour ce que tu écris, ça me touche beaucoup. Je continue à envoyer la suite de manière à ce que vous puissiez continuer de lire.On a jusqu'au 12 Février tu sais et puis Fyctia coupera le courant si je puis dire. Mais je vais me débrouiller pour les éditer sur un compte pour que tu puisse terminer cette histoire sinon c'est cruel.Bon je vais continuer la route, le chemin commun de notre aventure . A bientôt Leonie

Perrine

-

Il y a 6 mois

Mes meilleurs vœux vers toi en ce nouvel an et te confirmer mon plaisir de suivre ton histoire qui ne cesse de rebondir et me laisse pantoise un peu plus à chaque fois. Continue bien ton écrit, ravis-moi encore d'arrivée incroyable de la Dame de raison qui objecte sur les mauvais actes.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Merci Perrine, je te souhaite une bonne année et une bonne santé pour cette année 2020. J’espère qu'elle sera constructive pour toi. Il faut toujours apprendre c'est important,qu'importe par quel moyen , mais c'est important de connaitre et de savoir plus de choses le 31 Décembre que le 1ér janvier précédent.Alors oui, il y a une suite longue de chapitres que je vais envoyer le plus rapidement possible avant le 12 Février date de clôture imposée de Fyctia. Nous continuons le voyage avec la Dame de raison (c'est bien dis) face aux Dames de Pic. Merci de t’intéresser toujours à mon texte. On se dit à bientôt et en avant pour la suite.

chocotean

-

Il y a 6 mois

Que ton année 2020 soit remplie de lumière, de joie, et d'écriture et que tes voeux se réalisent cher Jmng... Ceci étant dit, merci, merci, je croyais que tu avais laché l'affaire tellement j'attendais sans plus rien voir venir. J'étais un poil inquiète, mais mon amie Elisabeth m'a dit le soir de Noel : laisse lui le temps, c'est un homme qui tient toujours parole, il reviendra, tu verras. Et de quelle belle façon tu reviens, un régal! De l'humour, du sexe, du paranormal. Aaah quelle super façon de commencer l'année. Encore une fois cher Jmng, belle année, et belle continuation

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Je t'attendais, comme la chanson, "J'attendrai le jour et la nuit,toujours ton retour...)Oui pour toi pleins de bonnes choses, de l'amour, de la santé mais vraiment la forme tu vois? Et exploser de gaieté! Et puis le bonheur pour toi de lire de bons textes et pour moi d'avoir le bonheur et l'honneur de me faire lire par toi. J'ai besoin d'avoir confiance en vous mes lectrices, parce que je me dévoile un peu quand même. Mais non, ne t’inquiète pas, j'ai dis que je continuerai, je tiens toujours parole, je suis de la vieille école tu sais, mon age fait que j'ai grandis pendant les années ou nous regardions des films avec Gabin ,Ventura,John Waine, Steeve Mac Queen etc , c'était une forme de pensée , de conduite, j'en étais imprégné. Alors oui la parole donnée est importante, elle représente un homme, elle le classifie. Bien sur j'ai aussi des défauts, je te rassure mais je n'ai pas celui ci. Bon nous on continue? J'ai encore une bonne dizaine de chapitres à envoyer avant la clôture définitive imposée par Fyctia en l’occurrence le 13 Janvier, alors je vais me dépêcher de vite les envoyer les chapitres qui attendent à la queue Leu-leu ! En avant guinganp !

Lacurea

-

Il y a 6 mois

Une bonne année s'impose, je te la souhaite de santé et de généreux instants de bonheur. Après avoir rattrapé mes chapitres lectures hier, j'ai gardé le dernier jusqu'à maintenant, les fêtes m'ont faites partir près de la famille à Québec, rentrée hier, j'ai été trop bien accueillie par ma maison, le calme et une bonne lecture, je finis donc par ce chapitre avec mon thé et la neige au loin. Je reconnais que le regard d'Elisabeth doit se sentir parfois perdu avec ces bouleversements mais malgré l'arrivée de ces harpies, j'ai comme une tendresse avec la d'Emery, même si un peu douce idiote elle s'émancipe dans des bras pour peut être fuir la bêtise et la superficialité de ceux et ce qui l'entoure(nt). Je ne la vois pas comme mauvaise juste pas assez de caractère pour s'opposer aux deux autres alors de ce fait elle en devient moche. C'est un peu le relief de beaucoup de personnes et j'ai comme l'impression que c'est ce que tu nous transmets avec cette recluse, ton regard sur la vie et les autres avec le mélange de romance que tu sais bien manier. Je n'oublie pas le petit jacques et cette jeune amie de facéties & sottises.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Je te souhaite beaucoup de bonheur pour cette année 2020. Alors bien sur, on pourrez se demander qu'est ce que la bonheur? Avoir un bon job? Etre aisé financièrement et ne plus s'inquiéter des fin de Mois ? Rencontrer "la Personne" qui sera te comprendre,mieux,te ressentir,ne pas te juger,te soutenir moralement ,t'aider à te réaliser? Avoir un enfant si on en a point? J'ai cherché pendant des années pour savoir "Qu'est ce que le bonheur?" Sans doute est il subjectif, je veux dire que c'est juste un point de vue personnel ,juste être en accord avec sois même? La d'Emery ? C'est curieux que tu m'en parle comme ceci Nous nous sommes moqués d'elle, en fait nous en avons ris,sans doute pour ne pas en pleurer, ne pas être triste de "la misère humaine" Sans doute es tu doté d'une sorte de don de prémonition ou de médiumnité ,cette sorte de hypersensibilité? Cette fois ci je ne vous tromperez pas avec mes retournements de situation dans mon histoire comme je sais le faire si bien. Le paradoxe de la nature humaine. Pour faire court, le méchant n'est jamais complètement mauvais quant a au Bon gentil ,il a toujours quelque part dans le coin de son esprit une forme de Mal endormi. Une tentation, une idée fixe qui revient sans arrêt et c'est pas toujours très beau.Bon alors concernant la D'Emery, une souffre douleur pendant son enfance, toutes ses s se sont mariées,pas elle. Moqueries ,railleries, gouaillerie, et autre persiflage qui en on fait la risée du collège et de ses sœurs ,cousins et cousines. Alors son oncle(Qui a réellement existé,lui) l'a place auprès de Madame de Monclert très influente auprès du parlement(Mais pas auprès de la cour)alors oui,je lâche une information , elle ne va pas du tout apprécier le comportement de la Monclert à l'égard du petit Jacques, mais elle est elle aussi entre les mains de la Monclert. Elle ne peut souffrir de voir que l'on inflige autant de courroux à cet enfant qu'elle en a subit à son tour.Mais la perfide la menace de tout révéler à son oncle le grand intendant des finances auprès du parlement! Elle sera le seul soutien de jacques à ses risques et péril. Cette jeune femme doit elle aussi comme Elisabeth trouver le chemin de la paix, la paix avec elle même. Ce n'est pas en se donnant aussi facilement qu'elle rencontrera l'amour, elle se sacrifie en pensant qu'elle n'est qu'une M..une personne sans importance comme ses parents, ses sœurs et cousins lui ont fais croire. Bravo Lacurea,je suis secoué très surpris, et je t'avouerai que je le suis rarement de nos jours.Bon,je continue, on continue l'aventure? J'ai la suite, après le froid "arctique" du Quebec la chaleur des chapitres de mon histoire(Se prend pas pour n'importe quoi le JM Nicolas)