Lyaminh La Chambre Pourpre Thriller 8* Gris ardent 1/2

8* Gris ardent 1/2

Tu as aimé ce chapitre ?

97 commentaires

FleurDelatour

-

Il y a 2 mois

Oh put** Sabrina est sa psy. De pire en pire.

Lyaminh

-

Il y a 2 mois

Oui, là, on est tombé bien bas... ça colle avec la vision que je souhaite que l'on aie du personnage XD Merci de continuer à lire, tu t'accroches !

FleurDelatour

-

Il y a 2 mois

Oui, je ne suis pas particulièrement Thriller, et je déteste la violence, mais j'adore ton histoire. Et j'ai très envie de connaître la suite. Ce qui est fou c'est qu'on sent de l'amour de la part de Pélagie. Quelle tristesse !

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 3 mois

Jai un doute sur le fait qu'elle ait une vision aussi claire de qui elle est. Ça collerait mieux je pense si elle est était persuadée davoir raison, d'être normale et que punir son mari soit normal. La, elle sait quil déteste ça et elle se sait avoir un problème avec l'autorité, c perturbant je trouve. Quelle aille voir un psy pour sa violence ok ça peut passer vu quon lui a imposé jeune. Elle dit savoir quil n'aime pas comme elle l'aime, elle peut pas se rendre compte dun truc comme ça, sinon c plutôt une maladie genre plusieurs personnalités. Pour avoir vécu avec un manipulateur narcissique, c jamais allé au physique, mais je veux dire quil était partage entre sa foi au fait quil agit comme il faut et ses remords de me faire du mal (verbalement) même si pour lui c'était de ma faute . Même 15 ans après, il persiste à justifier son comportement de par mes agissements. Jamais il se remettra en question ou doutera de sa façon de faire comme Pelagie le fait indirectement en ayant conscience de ce qu'elle est. La, ce que tu décris cest autre chose, pourquoi pas ? Juste ça m'a surprise 😅 Au-delà de ça qui n'enlève rien à la profondeur de ton texte, je te félicite parce que le thème est compliqué et ta façon de le traiter, admirable. 👏

Lyaminh

-

Il y a 3 mois

Je suis d'accord avec ta remarque, j'ai prévu de grossir certains traits de la personnalité perverse de Pélagie, et d'en gommer d'autres qui ne collent pas avec l'idée que les lecteurs se font du personnage. Moi, je l'ai imaginée d'une façon, mais il faut que ce soit crédible aux yeux d'autrui. Depuis que j'ai commencé à publier cette histoire, je suis atterrée, au travers des retours des lecteurs, de lire des témoignages de personnes, comme toi, qui ont été victimes de PN. C'est terrifiant ! Ce récit veut aussi et surtout dénoncer la maltraitance physique masculine. La violence passe par l'humiliation, l'humiliation par la perversion et le contrôle. Pélagie aime faire le mal, elle s'en nourrit, se sent supérieure lorsque l'autre est à terre. Elle a besoin de cela pour exister. Elle aime se sentir admirée, désirée, d'où aussi ses débordements sexuels. La définition pour ce genre de personnage est névrosée, je pense, mais narcissique correspond aussi, et perverse également ! Tu vois, ce n'est pas simple xDDD Merci pour ton intérêt et tes précieux retours de lecture, Gabriele ;-)

Barbara Dhilly

-

Il y a 3 mois

il y a quelque chose qui ne colle pas dans les expressions qu'elle emploie ici. C'est elle qui parle, on est dans sa tête, donc elle est censée aimer ce qu'elle porte. Le qualificatif d'écrase-merdre pourrait être utilisé par Cyr, mais de sa part, je trouve que c'est étrange

Lyaminh

-

Il y a 3 mois

J'ai employé des expressions dans le sens où elle se sent supérieure. Mais si tu penses que ça fait bizarre, je reverrai ma copie. Merci pour ce retour, Barbara 👍😊

Barbara Dhilly

-

Il y a 3 mois

Je te donne mon ressenti de lectrice ;-) Mais j'adore toujours autant ton histoire. Whouh, c'est hot !

Stéphanie. G

-

Il y a 3 mois

Ah ça oui, tu gères nickel ! 😒

Lyaminh

-

Il y a 3 mois

C'est agaçant, hein ? de la voir si sûre d'elle, la monstrueuse Pélagie !