LivresEtPlume Je suis une Femme Feelgood Xena - New-York - 2021

Xena - New-York - 2021

Tu as aimé ce chapitre ?

25

25 commentaires

La Plume d'Ellen

-

Il y a un mois

Oulala les histoires de famille c'est toujours compliqué quand elles sont recomposées.

Aziliz Bargedenn (Melocoton)

-

Il y a 2 mois

Oh, mais tu as un excellent commentaire ! Bravo ! Peu d'auteurs auront le droit à un commentaire. Déjà si le pitch est intrigant et que tu as attiré l'attention, c'est un très gros point ! Pour le reste, tu n'as qu'à suivre les conseils de Marine. Limiter les personnages secondaires. Pour ce qui est du milieu universitaire, il est vrai que Marine nous avait déconseillé lors des master class tout ce qui tournait autour de l'enfant et l'ado. Je comprends maintenant quand elle parle de "New" romance (et non romance). A toi de doser…

LivresEtPlume

-

Il y a 2 mois

Oui merci je vais commencer la réécriture. Et certains personnages vont disparaitre. Je vais doser comme tu dis pour que l'on ne tombe pas dans l'univers new romance 😊

Marine | Fyctia

-

Il y a 2 mois

Bonjour LivresEtPlume, Je viens de découvrir ton histoire « Je suis une femme », voici donc quelques conseils qui te permettront, je l’espère, de perfectionner ton récit : # J’ai déjà eu l’occasion de te le dire lors des masterclasses de préparation, mais tu as un pitch vraiment intrigant. Suivre l’histoire de trois femmes, à travers le temps, questionnant leur féminité, il n’en faut pas plus pour capter mon attention. Cependant, le risque est à la hauteur de la promesse. En effet, mêler les genres est toujours un pari ardu à relever. Dans ton texte, le problème n’est finalement pas tellement de lier le feelgood et l’historique mais plutôt que ta partie feelgood emprunte les codes de la New Romance (je pense notamment à l’omniprésence de la fac et des fraternités étudiantes). # Attention également à la multiplicité des personnages qui a tendance à perdre ton lecteur. Chaque héroïne est entourée de différents personnages secondaires, il n’est pas forcément facile de se rappeler qui est qui en sautant de période en période. Je te conseillerais de limiter ces derniers et de trouver des caractéristiques qui permettent au lecteur de mémoriser facilement qui ils sont. # Nous attendons maintenant de voir comment tu vas relier tes différents fils d’intrigue et donc tes différentes périodes (à l’instar de La Tresse de Leatitia Colombani, si tu l’as lu). Je te souhaite bon courage pour la suite du concours. Marine pour l’équipe Fyctia.

LivresEtPlume

-

Il y a 2 mois

Bonjour Marine, merci pour ces encouragements et vos précieux conseils. J'aimerais avoir une précision quant aux codes de la new romance. Car hormis le fait que l'une de mes héroïnes est étudiante, il n'y a aucune histoire d'amour seulement un contexte qui rappelle celui de la new romance (université, sexualité). Ensuite au niveau des personnages, c'est en effet ma plus grande crainte, je demande toujours à mes binômes si elles se sont perdues entre les différentes temporalités. Ce n'est pas une chose que l'on m'a reprochée mais me conseillez-vous de supprimer des personnages secondaires ? Merci d'avance pour votre aide.

Marine | Fyctia

-

Il y a 2 mois

Bonsoir, Situer une histoire à l'université est un de trope de la romance. Il entraîne des questionnements propres à cette période (dont la sexualité fait pleinement partie), qui s'éloignent de ceux du feelgood (parvenir à trouver son épanouissement après certaines désillusions). Ça n'a pour autant rien de rédhibitoire. Pour les personnages secondaires, je vous conseille en effet de les limiter au maximum. Nous avons déjà plusieurs héroïnes et plusieurs époques à suivre ;)

LivresEtPlume

-

Il y a 2 mois

merci pour les éclaircissements :)

Angelilau

-

Il y a 2 mois

Han je veux savoir pour cette soirée avec peter... On comprend dans ce chapitre, un peu mieux cette rancœur si encrée envers Yaelle. Même si il manque encore des pièces au puzzle, ca se precise un peu. La relation et le caractère de la maman, se peaufine aussi. J'aime le passage du verre qui souligne tout de même subtilement l'étincelle d'amour qui est présente en Xena pour sa petite soeur. Elle laisse également s'ouvrir une porte vers une évolution positive.

LivresEtPlume

-

Il y a 2 mois

Merci. Quel plaisir de constater que ce détail ( le verre) n'est pas passé inaperçu 🤗

Jessica Lament

-

Il y a 3 mois

Le point faible des ados ! :D