Madame Split Crescent Hills Thriller Nuit mouvementée...

Nuit mouvementée...

Tu as aimé ce chapitre ?

6 commentaires

Ch'tite Mère

-

Il y a 4 ans

ouvrons la porte !!!

Fyctia

-

Il y a 4 ans

# Vous pouvez également améliorer votre texte en prêtant une attention particulière aux dialogues et au niveau de langage employé. Pour de jeunes adultes, vos héros ont tendance à s’exprimer comme des adolescents. Faîtes aussi attention à certains termes qui ne collent pas à l’âge de votre héroïne : "On ne peut pas dialoguer avec elle" = utilisez plutôt le verbe discuter, ou encore le fait qu’elle réponde par un « Oui ma tante » plutôt que d’utiliser son prénom. # Enfin, veillez à la cohérence en chaque instant. Il est peu crédible que le FBI fasse appel à un jeune chiot lors d’une battue pour détecter les traces de quelqu’un. Il faut des années pour dresser un chien dans ce sens. # Vous parlez de chasses au trésor, nous aurions aimé en apprendre davantage sur ce pan de l’histoire (mais peut-être cela arrivera-t-il dans les prochains chapitres). Je vous souhaite bon courage pour la suite du concours. Marine pour l’équipe Fyctia.

Madame Split

-

Il y a 4 ans

Bonjour la Team Fyctia :) Merci d'être passé ici. Je vais tenter de suivre vos conseils, j'espère y arriver.

Fyctia

-

Il y a 4 ans

Bonjour Madame Split, Après avoir découvert les premiers chapitres de Crescent Hills, voici quelques remarques/pistes que nous vous conseillons de creuser pour la suite de votre histoire. # Tout d’abord, de bonnes idées ont retenu notre attention : celle du journal intime, des tantes loufoques par lesquelles est élevée votre héroïne et les deux animaux de compagnie. # Cependant, pour l’instant le texte ne s’inscrit pas suffisamment dans un univers de thriller. Il lui manque une réelle angoisse qui prenne votre lecteur aux tripes. * En cela, le procédé du journal vous dessert : votre héroïne étant en capacité de le rédiger jour par jour, vous supprimez la tension qui pourrait exister pour savoir si elle va se sortir de cette histoire ou non. * Je vous conseille également d’épaissir le mystère autour de la ville dans laquelle vous placez votre intrigue. * Enfin, n’hésitez pas à développer l’angoisse de votre héroïne, vous parviendrez ainsi à la transmettre à vos lecteurs. Elle peut pour cela utiliser ses sens : avoir un frisson dans le coup, sentir une odeur de brûlé sans qu’il n’y ait de feu, entendre de drôles de bruit la nuit…