A.O Combattre l'ennemi qui n'est pas encore Thriller " J'ai froid "

" J'ai froid "

Message final de A.O

Si la mort la plus longue n'est pas toujours la meilleure, la vie qui s'éternise est surement la pire. Ainsi pourrait-on conclure cette aventure avec Vynian. Qui était l'ennemi invisible ? Les morts qui hantent ce marais ? La troupe impériale qui n'était pas au rendez-vous ? Cette brume qui dévore les souvenirs ? Ce mystérieux tireur ou... Yoshua peut-être ? Allez savoir... En tout cas, me voilà prévenu. Rien de plus intrigant pour un auteur d'histoire que de commencer un récit sans avoir de fin prévue. De laisser les personnages agir et réagir d'eux-mêmes. Qu'importe qu'ils vous désobéissent, qu'ils vous compliquent la tâche. Tant qu'ils existent... Merci à toi qui lis ces lignes et qui en écris d'autres.

Tu as aimé ce chapitre ?

6 commentaires

cedemro

-

Il y a 23 jours

Superbe conclusion! Même ton message final est excellent. Je sais ce que tu veux dire puisque je me surprends moi-même souvent à laisser mes histoires me dicter leur fin au fil des chapitres qui défilent... Merci pour cette belle histoire bien qu'elle soit si sombre. J'espère te retrouver sur le prochain concours !

A.O

-

Il y a 23 jours

Merci à toi ami pèlerin de l'écriture ! Oui je participe à Guerrière qui se déroulera dans l'univers de mon roman. Gratitude pour ta venue en ce monde d'Abrasia.

Christopher Llord

-

Il y a 19 jours

Belle petite aventure. Bravo à toi !

A.O

-

Il y a 19 jours

Merci beaucoup !

Rozie

-

Il y a un mois

C'est si triste comme fin ... et inattendu aussi ! Bravo !!

A.O

-

Il y a un mois

Merci ! Oui j'aime travailler les fins douce-amère et les échecs.