Claire GuilvaillantClepsydre ImaginaireChez Sébastien

Chez Sébastien

Tu as aimé ce chapitre ?

71

49

22

22 commentaires

Camille Jobert

-

Il y a 6 jours

Un nouveau personnage sans un bonne tranche d'âge, ni trop vieux trop jeune mais malheureusement à l'air de ne pas profiter de la vie ! Plutôt en mode papi ! Toujours et encore l'eau qui apparaît avant que la vie de ton personnage bouscule et qu'on le traite de vieux !

Agian Claire

-

Il y a 15 jours

Cette notion du temps me perturbé (en bien)

SandraMarianne

-

Il y a un mois

On découvre ici ton deuxième personnage et autant le dire maintenant il part avec une grosse épine dans le pieds. J'ai été tout de suite plongé dans ce chapitre. Cette femme qui laisse en plan son amant de manière assez brutale. Et pourtant, ça fonctionne. On comprend que la marche du temps est ce qui guide ton récit. :) Jusque là, je ne peux pas dire grand chose à part qu'on découvre doucement mais sûrement tes personnages et l'environnement dans lequel ils vont évoluer. :)

Lana.M

-

Il y a un mois

Elle est bien brutale quand même, et forcément nous sommes obligés de ressentir de la pitié et de la compassion pour ce trentenaire défraîchi 🤪 On rentre facilement dans l'ambiance, tes descriptions sont précises et m'ont permise de me fondre dans ton univers. Cette lettre va être le point de départ du côté "imaginaire"... En tout cas c'est ce que je me suis dis.

Cyril L

-

Il y a 2 mois

Deux chapitres, deux personnages bien différents et deux lettres qui semblent lancer une partie de ton intrigue... Tous cela me donne envie de savoir la suite. J'aime beaucoup le debut et ton style d'écriture.

Jimilie Croquette

-

Il y a 2 mois

la vache, elle y va fort !

Simon Saint Vao

-

Il y a 2 mois

j'admire l'alternance des incises et des dialogues, très efficace, je vais te copier

Claire Guilvaillant

-

Il y a 2 mois

Ahah, je t'en prie, j'ai pas le brevet ^^'

LizaLuna

-

Il y a 2 mois

J'aime beaucoup la façon que tu as de ramener sans cesse les choses au temps ou encore à l'eau. Tes histoires se tissent autour de ces deux grands sujets et je trouve ça très habile de ta part de les avoir choisi. "Le temps passe, et il fait tourner la roue de la vie comme l'eau celle des moulins." - Marcel Pagnol Et puis c'est un beau clin d’œil au clepsydre ! :) Je continue avec plaisir !

Lollly

-

Il y a 2 mois

Ahalala, j'avais oublié ce sentiment en lisant tes textes, cette question permanente "mais où veut-elle nous emmener ?!" et comme d'habitude, la réponse sera bien loin de ce que l'on imagine :p Sinon, j'ai beaucoup aimé l'ambiance feutrée du bar, très bien représentée ! Ce Sébastien n'a pas l'air très vif, mais il ne méritait quand même pas un au revoir aussi direct, le pauvre ! C'est toujours agréable à lire, et tu titilles notre curiosité avec cette lettre mystérieuse. Si j'avais une toute petite remarque jusque là, c'est de faire attention aux répétitions : dans ce chapitre, tu répètes le mot "eau" 7 fois d'après ce que j'ai compté. Peut-être faudrait-il davantage explorer le champ lexical autour de ce mot pour varier et que ça ne fasse pas redondant ? :)