Roseline LambertCARMENNew RomanceL'affrontement...

L'affrontement...

Tu as aimé ce chapitre ?

42 commentaires

maioral

-

Il y a 8 mois

Eh bien, je ne m'attendais pas à ce que les filles ripostent de cette manière ! :O Pauvre Carmen, elle accumulé et je crains que ce ne soit que le début...

Sand Canavaggia

-

Il y a 8 mois

La maman et son langage super châtié après le retour, c'est terrible ;) Est-ce que d'avoir écrit les noms dans le carnet prévoit un funeste destin aux P.... ? Je continue sans trop commenté mais un petit mot à chaque fois pour te faire comprendre mon plaisir de suivre cette histoire où je m'identifie bien à Carmen dans ce qu'elle vit (éducation rigide, etc...)...

Serenaahaa

-

Il y a 9 mois

La pauvre ! Dire que ça arrive vraiment à certaines personnes, les populaires les moins populaires pour une question d’ego et de différences. Son père a l’air moins dur mais je pense que sa mère va bientôt la percer à jour.... Mystère ! Sa mère a un vrai souci avec les putes 😂

AlienLikeU

-

Il y a 9 mois

Bon j'ai un petit problème avec ton histoire ( je l'aime beaucoup, je la trouve très originale, bien amenée et tellement poignante) mais j'ai du mal à définir la prononciation de Wael et ça me perturbe lol 😅 On dit Vael ou Ouael ? Parce que j'arrête pas de m'interrompre pour me demander si la petite voix qui lit dans ma tête prononce bien son nom. Je suis bizarre 😂😅 je sais ^^

Roseline Lambert

-

Il y a 9 mois

je te dirais ouael ! Merci de me lire

AlienLikeU

-

Il y a 9 mois

Ah mince j'ai lu avec Vael lol

Sandelina Antowan

-

Il y a 9 mois

Encore une scène très dure . Et moi qui pensait lire une histoire à L’eau de rose , je suis loin du compte 😂

Roseline Lambert

-

Il y a 9 mois

ici tu es entre l'horreur et la romance qui va naître au fil du temps.

Claire BERTIN

-

Il y a 10 mois

Le père a finalement l'air moins con que la mère ! J'adore, j'ai du mal à décrocher !!! Bravo Roseline !!

Roseline Lambert

-

Il y a 10 mois

oh merci beaucoup, mon seul regret ce sont les fautes, désolée. Merci de lire cette histoire